Home » changeons de nature … une autre nature » Recent Articles:

Agriculture du changement : dossier des dizaines de fermes d’avenir voient le jour partout en France © Blog Même pas mal

Connaissances savoureuses – une sélections de 19 films de Food Tank educatifs, inspirants .. sur l’alimentaire

Young couple having movie night party. Laying down on blanket in front of movie improvised screen. Backyard decorated with festive string lights. Night time.

Young couple having movie night party. Laying down on blanket in front of movie improvised screen. Backyard decorated with festive string lights. Night time.

Food tank vient de publier une belle sélection de 19 films sur le sujet ..
Si vous avez envie de bons films sur le système alimentaire,  alors votre appétit sera rassasié.

Chaque film explore un sujet différent dans l’alimentation et l’agriculture, certaines avec un volet sur l’égalité sociale ou unesensibilisation à la santé.

Comme le dit Food Tank je traduis  » Que vous soyez un activiste social, petit agriculteur, ou dun avocat du durable, ou  conso, nous sommes sûrs que vous trouverez un film alimentaire pour vous informer et vous intéresser à toutes les choses  de la Food de demain » 

Voici le lien http://foodtank.com/news/2016/08/nineteen-food-films-to-inform-and-inspireet bon appétit – Maryline

Programmer le vivant ? – Le MIT invente un langage pour réécrire le vivant ! © Up’Magazine by Gérard Ayache

PASSIONNANT ARTICLE FOUILLE …BRAVO UP’MAG G.A

Le MIT invente un langage pour réécrire le vivant © Up’Mag  – Gérard Ayache – Up’ Magazine 

programmable_bacterieVoici, encore une fois, une information susceptible simultanément de nous émerveiller devant les exploits du génie humain, et nous effrayer sur ses capacités à franchir toutes les limites.
Des chercheurs du MIT viennent en effet de mettre au point un langage de programmation capable de modifier…
Et si le champs d’applications est extraordinaire et prometteur en positif le seul bémol se situera ici…  voici l’extrait de UP
Capture d’écran 2016-04-15 à 16.46.06« Ce qui est plus inquiétant, c’est la suite des propos du chercheur confiés au quotidien britannique The Telegraph. Il affirme en effet que les utilisateurs du nouveau langage de programmation n’ont nul besoin de connaissances particulières en génie génétique ; « Vous pourriez être complètement béotien quant à la façon dont tout cela fonctionne ». Il poursuit, fanfaronnant à peine, en promettant une prochaine plateforme d’utilisation ouverte gratuitement sur Internet : « Vous pourriez être un étudiant à l’école secondaire et aller sur le serveur Web ; vous tapez sur le programme que vous voulez, et il crache une séquence d’ADN. » Aussi simple que bonjour : il suffit d’appuyer sur un bouton pour obtenir la séquence ADN désirée… Remplacez « étudiant à l’école secondaire » par hacker, pirate, fou furieux, terroriste ou tout autre terme du même acabit, et vous aurez sans doute quelques sueurs froides au creux du dos.
 
Mais, restons positif ; les scientifiques pensent en effet que c’est un champ gigantesque d’applications qui s’ouvre.

chris-voigt– See more at: http://www.up-magazine.info/index.php?option=com_content&view=article&id=5768:le-mit-invente-un-langage-pour-reecrire-le-vivant&catid=123:innovations-vertes&Itemid=581&utm_source=newsletter_270&utm_medium=email&utm_campaign=up-nl-vnew#sthash.JPlnKI9Y.dpuf

Ainsley – oeuvres 2016 (j’aime) : Joyeuses Pâques toute en art + finissage Art mandat

cover4SJe vous invite à (re) découvrir l’artiste Christiane Ainsley (voir nombreux post sur ce blog) à travers des dernières oeuvres 2016 – c’est ici = http://ainsley.christiane.free.fr/-ta2016.html

dont voici ma sélection « pascale » tout en art …

Série Flower Power

flower2 greenBs

 

 

 

Black is Black .. serie black1S

 

BLmontSunnamed Capture d’écran 2016-03-25 à 18.43.42

Good news : le label Transition énergétique proposé par La Fabrique Ecologique fait son chemin © FE

indexSur la ligne de post proâme en faveur d’une transition énergétique intelligente (avoir une vision – des élus responsables, etc.)- voir notamment mes articles sur Loos-en-Gohelle (blog JF Caron) comme celui-ci Réussir la transition énergétique ! © blog de Jean-François Caron : http://www.proame.net/reussir-la-transition-energetique-blog-de-jean-francois-caron/

je vous invite à découvrir le label transition energétique de la fabrique ecolgique qui fait son chemin et c’est tant mieux ! MP

LPTE ba2e19_68ad534af11b48869cd1347543b53f05.jpg_srz_p_216_61_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srzTous droits réservés © La Fabrique Ecologique

publié le 3/09/2015

 » La Fabrique Ecologique salue le travail de consultation effectué par le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) au sujet de la création d’un label « Transition Energétique et Ecologique ». L’excellente nouvelle, publiée par Ana Lutzky dans l’AEF, permet d’espérer les premières labellisations de fonds financiers avant la fin de l’année, à condition que le projet soit validé par le gouvernement. Nous suivrons bien évidemment les prochaines étapes de ce projet avec la plus grande attention.

Nous nous réjouissons de voir sur le point d’aboutir une mesure proposée par notre groupe de travail sur « L’épargne, au service de la transition énergétique » présidé par Philippe Zaouati. En effet, le projet de label TEE reprend très largement les recommandations formulées dans la note : répondant à une demande croissante des citoyens, le label permettrait de réorienter l’épargne durablement et efficacement en facilitant l’identification des produits financiers favorables à la transition énergétique. Les besoins de financement de la transition sont réels (de 60 à 70 milliards d’euros par an en France), les outils manquent et le secteur de la finance est toujours frileux. Il est par conséquent très encourageant que la puissance publique projette d’adopter le rôle de levier qu’elle seule est en mesure de jouer auprès des capitaux privés.

Il est par ailleurs aussi important de souligner d’autres avancées proposées par les documents du CGDD : d’une part un accord a finalement été trouvé pour le label ISR concernant le seuil d’exigence minimal pour y être éligible (soit un écart minimal de performance ESG entre le portefeuille et l’univers d’investissement d’un fonds de 20%) ; et d’autre part, une éco-conditionnalité devrait être progressivement introduite pour le maintien des avantages fiscaux dont bénéficient certains produits d’épargne (assurance-vie et PEA).

Mener à bien le financement de la transition énergétique sera un processus long, qui ne pourra se faire sans le secteur financier. La Fabrique Ecologique se félicite donc de ce premier pas déterminant des pouvoirs publics, qu’il reste maintenant à concrétiser. » © site la  Fabrique Ecologique http://www.lafabriqueecologique.fr/#!Le-label-Transition-%C3%A9nerg%C3%A9tique-propos%C3%A9-par-La-Fabrique-Ecologique-fait-son-chemin/c1y2j/55e841410cf2de902a7cc88c

 

Bicitractor : le vélo-tracteur agricole à construire soi-même – open source et open visible en sept. à l’open camp des eco-makers de POC21

Voici un beau projet « BICITRACTOR » développé par Farmingsoul http://farmingsoul@riseup.net

qui tracte l’avenir de l’agriculture « maraîchère » dans un sens durable  au coeur des nouveaux open models* et d’une vraie économie de partage qui je l’espère créera une autre valeur loin de l’économie collaborative type Uber !

sketch bicitractor mathieu grosche

sketch bicitractor mathieu grosche

 

Je connais bien un des acteurs du projet,  Mathieu Grosche, designer -explorer « sensible » qui développe des projets éthiques « prospective now »  qui  vous musclent le cerveau de l’empathie.  D’ailleurs,  nombre reprise, j’ai relayé ces projets de design de service sur mon blog**

Mary  – Qu’est ce que le Bicitractor ?

Mathieu : Le Bicitractor est un tracteur agricole propulsé par pédalage avec assistance électrique. Il est destiné aux petites et moyennes fermes maraîchères. Il permet d’effectuer différentes tâches agricoles qui nécessite un travail d’une profondeur maximum dans le sol de 5 cm. Il peut être utilisé par exemple pour semer, désherber, biner, sarcler, ouvrir des raies récolter, transporter des charges,…

ferme maraichere

Ferme maraîchère. Crédit photo Farmingsoul.

Par rapport à un tracteur traditionnel, il procure à l’agriculteur un confort d’utilisation en éliminant les nuisances causées par un moteur à explosion telles que les bruits du moteur, l’odeur des gaz d’échappements, les vibrations,…
Le Bicitractor est un outil qui permet aux agriculteurs d’exploitations agricoles de taille moyennes d’effectuer mécaniquement des tâches étant difficiles à effectuer à la main et pouvant engendrer des douleurs physiques.
En plus d’être un tracteur qui ne rejette pas de gaz carbonique, car il n’utilise pas d’énergies fossiles, le Bicitractor est un véhicule open source. C’est-à-dire que ces plans de fabrications sont disponible pour tout le monde gratuitement et ainsi chacun est capable de se fabriquer un outil de travail efficace, non polluant et facile à fabriquer pour une dépense inférieure à 2000 euros.

Mary  : Comment est né le projet ?

Mathieu : Tout a commencé au Chiapas une région du mexique ou nous avons commencé a apprendre à développer des machines à vélo en collaboration avec l’atelier El Machete, Casa Feliz, Cacita Oaxaca,etc… Les machines à vélo sont des machines qui fonctionnent par pédalage au lieu de fonctionner à l’électricité, par exemple des machines à laver, des mixeur de cuisine, des égraineurs de maïs, pompe à eau.

MP : Pourquoi au Chiapas ?

Mathieu : Car c’est une région qui souhaite devenir autonome par rapport au gouvernement mexicain. L’énergie étant un moyen de pression souvent utiliser par le gouvernement pour calmer des soulèvement populaires, une indépendance énergétique est donc une nécessité pour pouvoir vivre sans être déranger par les coupures d’électricité volontaire orchestrées par le gouvernement mexicain lors de contestations populaires.
Mis à part ces raisons politiques, les machines à vélos sont également développées  dans le but de faciliter les tâche effectuées manuellement, pour avoir à dispositions des machines moins onéreuses que des machines électriques, ainsi que pour faciliter la vie quotidiennes des personnes habitant dans des régions sans électricité.
Après avoir développé plusieurs types de machines à vélo au Chiapas, des amis de la ferme SolidarityFarm à San Diego en Californie, nous ont demandé de réaliser avec eux un tracteur agricole propulsé par pédalage. C’est là qu’est né le premier prototype de Bictractor, réalisé avec des matériaux de récupérations pour un montant total de 50 Dollars.

Premier prototype du Bicitractor, Crédit photo Farmingsoul

Premier prototype du Bicitractor, Crédit photo Farmingsoul

Par la suite un agriculteur du sud de la France souhaitant se doter d’un Bicitractor nous a également demandé d’en concevoir un exemplaire avec lui. Ayant appris des problèmes perçus sur les deux prototypes précédents, nous en réalisons actuellement un troisième au sein du camp d’innovation durables et open source POC21. POC21 est une résidence d’innovateurs réunissant 100 « makers » venus des quatre coins du monde pour prototyper une société zéro carbone, zéro déchet. 

Capture d’écran 2015-08-30 à 18.37.05Site pc21 – eco haking makers – http://www.poc21.cc/home/

Vidéo ici :

 Développement du troisième Bicitractor au sein de POC21. Crédit photo Farmingsoul.


Développement du troisième Bicitractor au sein de POC21. Crédit photo Farmingsoul.

Mary :  : Quels sont les enjeux liés au Bicitractor ?
Mathieu : L‘idée derrière ce vélo-tracteur est d’une part d’éviter l’endettement des agriculteurs qui doivent investir dans du matériel onéreux et difficile à rembourser surtout lorsque les exploitations sont de petites et moyennes tailles.
De plus, il s’agît de remettre les moyens de fabrication dans les mains des agriculteurs et plus généralement des utilisateurs qui sont les plus à même de définir leur besoins. Il ne s’agît pas là d’un produit créé dans des bureaux loin de leur contexte d’utilisation, mais au contraire que le produit viennent de l’utilisateur lui-même. Un tracteur fait par les agriculteur pour les agriculteurs.
Notre mode de fonctionnement s’inscrit dans le principe des technologies appropriées, il ne s’agît donc pas d’inventer un tracteur que l’on revendra par la suite aux agriculteurs, mais d’inventer un tracteur dont nous offrirons par la suite des ateliers de formation aux agriculteurs intéressés pour qu’ils puissent construire eux-même leur tracteur avec notre aide.

Ces ateliers se feront en partie par le biais de l’organisme d’auto-construction  »atelier paysans ». Nous faisons une rupture par rapport à un système économique classique et hiérarchique, en choisissant non pas d’inventer un produit pour le vendre mais d’inventer un produit pour ensuite vendre le savoir-faire qui permettra à l’utilisateur de fabriquer ce produit lors de formation. Sans oublier que les plans du Bicitractor seront accessibles gratuitement par tout le monde sur internet,
Bienvenue dans l’économie du partage !

INFOS

Site internet du Bicitractor http://www.mathieugrosche.com/#!bicitractor/c1yxy

logo_mathieu_groscheMathieu GROSCHE
Designer explorer
www. mathieugrosche.com

Les articles sur les projets actions de Mathieu Grosche pour développer votre muscle de l’empathie et voir autrement le design

 

**Rusch (j’aime !) : à la découverte du design de services © Urbanews.fr : http://www.proame.net/rusch-jaime-a-la-decouverte-du-design-de-services-urbanews-fr/

Et si vous n’avez pas lu  –

* Open Models, les business models de l’économie ouverte qui ouvre aux Biens Communs : http://www.proame.net/open-models-les-business-models-de-leconomie-ouverte/

 

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant