Home » elles changent la société » Recent Articles:

Les Journées de la Céramique Paris fêteront leurs 20 ans sur la place Saint Sulpice et AINSLEYMURAOUR Y SERONT – trop beau !

 

 

En 2017, les Journées de la Céramique Paris fêteront leurs 20 ans sur la place Saint Sulpice. Une édition extraordinaire en perspective !http://www.lesjourneesdelaceramique.paris/fr/focus/

PDF ici • carte JDC 2017

© Compotier Ainsley muraour

© ainsleymuraour, juin2017, oeuvre avant emballage pour les 20 ans céramique à Paris

Et la céramique d’art c’est le must pour moi avec notamment Christiane Ainsley artiste peintre qui s’est initiée à la céramiqu avec le céramiste Muraour 

Voici un texte que j’avais fait sur leur travail qui résume leur force créative

LE PREMIER HOMME ETAIT UN ARTISTE : THE FIRST MAN WAS AN ARTIST, IN THE TIGER EYE »
Tel est le titre d’un texte célèbre en 1947 de Barnett Newman, pour qui le premier geste de l’homme fut de peindre un bâton et de tracer un trait dans la boue : « La représentation de Dieu, non de la poterie, à être sa première activité manuelle ».
Pour le peintre américain, ce tracé dans la boue matricielle est un cri poétique dans l’espace vide, l’effort primal de l’individu originel pour amener à soi la création, faire de cet espace aveugle un espace de sa propre vie.

Sur la ligne du cri primal et créateur de Barnett Newman, voici une belle rencontre : entre une artiste peintre Christiane Ainsley et d’un céramiste de renom Michel Muraour.

10621035_719013548148302_1370034070_nCouple improbable, mariage du feu et de l’eau, du ciel et de la terre … ? Mariage réussi .. une véritable irruption d’imagination, de créativité. J’adore les volcans « créateurs » !

644358_1558939114325545_9131340179341374585_n

© ainsleymuraour

Préparez-vous à voir la céramique autrement ! Oui, les céramiques du couple éphémère Ainsley Muraour témoignent d’un aller-retour permanent entre peinture et sculpture, figuration et abstraction, Esthétique et esthétiques, visible et invisible, apparition et disparition … De part leur équilibre incertain, leur fêlure, leur forme improbable, leur excès de matières et de couleurs (écho de la peinture de Ainsley), ces céramique révèlent le chaos originel de notre monde, un entre-deux, un pur impur, la perfection du sans qualité avec très souvent une charge quasi érotique, qui nous laissent sans voix.. Certaines pièces comme leur immenses Jarres (verticalité), ou leur lac (horizontalité) qui coule comme une lave de volcan … on a l’impression que ces œuvres de terre cuite sont comme tombées du ciel, ou toutes droites sorties des tréfonds de la terre. 10588881_718968608152796_557132049_nEntre dilution d’un paint & sculptural et érection totémique de  matière, je me dis que la céramique d’art et d’essais est pleine d’avenir.

 

Et allez découvrir le travail de Christiane avec sa peinture c’est ici http://ainsley.christiane.free.fr/

Newsletter juin 2017 Galerie Africaine – Aude Minart – belle immersion dans l’Art Africain, bref l’homme

 

 

La Galerie Africaine

L’art, est à l’image de la création. C’est un symbole, tout comme le monde terrestre est un symbole du cosmos.
Paul Klee

L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme.
André Malraux

Voici la Newsletter de la Galerie africaine (http://www.lagalerieafricaine.com/

Avec le message de sa fondatrice Aude Minart et ses prochaines expositions en fin d’article. Et ses contacts …

Surtout n’oubliez pas que c’est le temps de l’Afrique … que l’Art Africain est Ubuntu, humain, contemporain, porteur de germes de renouveau de notre époque et  notre société –  Par ailleurs, sachez que ce sont des personnes comme Aude qui bien avant la reconnaissance et l’effet de mode  de cet art d’une richesse et diversité extrême, qui, ont permis de promouvoir depuis plus de 20 ans l’art africain en faisant évoluer les consciences et par une longue et difficile de l’oeil occidental qui était hélas tatoué primitif. 

Maryline 

© Newsletter Galerie Africaine – Aude Minart

Au-delà d’un phénomène de mode, l’art contemporain africain est à l’honneur à Paris. La Galerie Africaine est fière et heureuse de voir que les artistes qu’elle présente depuis plus de 15 ans sont dans des expositions de choix et dans des lieux prestigieux. Comme le remarquait un critique :

«.. Aude Minart montre ainsi, si besoin était, mais certains semblent l’ignorer encore, que l’art vivant n’est pas exclusivement occidental. L’art africain n’est pas un « art d’aéroport » : il produit des oeuvres dont l’intérêt même réside moins dans leur africanité que dans la sensibilité et le pouvoir de création des artistes. »

La Galerie AfricaineLa Villette, 100%, Afrique Capitales

Il ne vous reste plus que quelques jours, jusqu’au 28 Mai , pour déambuler dans la grande halle et découvrir parmi les création de 49 artistes l’acupeinture et la video d’ Alexis Peskine.

Ref : lavillette.com, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris – métro Porte de Pantin

Photo : Mind Traveling, peinture glycero – satinée, clous, feuille d’or, 122 x 89,5 cm

La Galerie AfricaineL’Institut du Monde Arabe, Trésors de l’Islam de Tombouctou à Zanzibar,

jusqu’au 31 juillet 2017

Une formidable exposition qui regroupe pièces anciennes et oeuvres contemporaines dans une scénographie particulièrement réussie. Découvrez les oeuvres de Mbaye Babacar Diouf , artiste que la galerie africaine avait présenté pour la première fois lors de la Biennale de Dakar de 2016.

Ref : www.imarabe.org, 1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris – métro Jussieu

La Galerie AfricaineFondation Louis Vuitton, Art/Afrique,

jusqu’au 28 août 2017

« Les Initiés » réunit une sélection d’oeuvres de quinze artistes emblématiques de la collection d’art contemporain africain de Jean Pigozzi, présentée pour la première fois à Paris, dont les superbes sculptures en terre cuite de Awa Seni Camara. être là est consacrée à l’Afrique du Sud. Ces deux propositions s’adossent à la présentation d’oeuvres de la collection Vuitton liées à l’Afrique, selon un propos élargi au-delà du continent africain.

Ref : fondationlouisvuitton.fr, Bois de Boulogne, 75116 Paris – métro les Sablons

La Galerie AfricaineMusée du Quai Branly, L’Afrique des Routes, Mezzanine Ouest.

jusqu’au 12 Novembre 2017

Toute une série de conférences et de visites guidées sont organisées. Parmi les différentes pièces exposées, vous retrouverez un trône créé à partir d’armes recyclées, de Gonçalo Mabunda, acquis par le centre Pompidou, prêté pour l’occasion.

Ref : www.quaibranly.fr, 37 quai Branly, 75007 Paris – métro Alma-Marceau

La Galerie AfricaineLa Galerie Africaine possède des oeuvres des artistes mentionnées. Si vous êtes intéressés à les voir, merci de prendre RDV en me joignant au : 06 60 24 06 26 ou par mail : audeminart@hotmail.com

Si vous allez à la Biennale de Venise, une série de pavillons africains et d’oeuvres d’artistes exposées également en dehors des pavillons nationaux sont à découvrir. A votre disposition, pour toute information supplémentaire.

Photo : Phoebe Boswell, 2ème prix du « Future Generation Art Prize » à la Biennale de Venise, récompensant des artistes de moins de 35 ans

Prochains rendez-vous de la Galerie Africaine :

Dimanche 4 juin, 10h – 19 h et lundi 5 juin, 10h – 18h

Dans le Perche, exposition collective dans un village millénaire, La Perrière, 61360. Les bronzes de l’artiste Yacouba Touré et les céramiques de Pierre Sgamma y seront présentés.

Samedi 10 juin de 14h à 19h et dimanche 11 juin de 12h à 18h :

Lors des journées d’amitiés spiritaines , au 30 rue Lhomond, 75005 Paris, La Galerie Africaine exposera des oeuvres de Didier Viodé «Migrations», des bronzes de I. Guiré, de I. Boukoungou, de S. Gandema, de H. Balima, et des pièces uniques, d’artisanat et de décoration. Une partie des recettes ira pour soutenir les activités des Spiritains dans le monde.

La Galerie AfricaineSur rendez-vous, du 1er au 21 juin , La Galerie Africaine vous emmène visiter le studio parisien des photographes Lea Lund et Erik K dans le 11ème arrondissement, avant leur exposition aux Rencontres d’Arles.

Si vous êtes à la recherche d’évènements culturels au sein de votre entreprise, La Galerie Africaine se propose de mettre au point une scénographie adaptée et d’organiser des rencontres avec des artistes. 

 Contact 

La Galerie Africaine

Aude Minart

M. +33 6 60 24 06 26

audeminart@hotmail.com

SITE

NEWAKE = Inspirer, révéler et booster votre potentiel – vers une vraie pratique d’un mieux vivre efficient ! new performance !

Je vous invite à découvrir la jeune start-up  NEWAKE – http://newake.fr/

à travers une video sur un de ces events et solutions Beforework Newake qui se déroulera à Bordeaux 7 février sur Vimeo: https://vimeo.com/201643425?ref=em-share

Bien commencer la journée dans le calme et la sérenité n’est pas un luxe ni une perte de temps ..

Bien au contraire et c’est même une solution de performance efficiente. A ce sujet allez redecouvrir sur mon blog Matin calme au Moma avant 10h30 ! Art visualisation, méditation, visite alone avant d’aller travailler (sans la foule du musée) : http://www.proame.net/matin-calme-au-moma-avant-10h30-art-visualisation-meditation-visite-alone-avant-daller-travailler-sans-la-foule-du-musee/

We nake c’est exactement Inspirer, révéler et booster votre potentiel

A travers une nouvelle approche bien-être & business à travers 3 dimensions : BOUGER  •  APPRENDRE  •  MIEUX MANGER

Et bientôt le site proposera des nouveautés via le digital qui nous reservent de bonne surprise. C’est en cours

Pourquoi j’ai choisi cette jeune pousse ?

J’aime et je valide prospectivement cette jeune start-up car elle reflète parfaitement une nouvelle approche du bien-être qui n’a plus rien à voir avec celui des années 90 et ne succombet pas aux ecueils du Syndrome du bien-être (via technos).

On est ici dans UNE PRATIQUE QUOTIDIENNE d’un mieux être global qui fusionne le privé et le professionnel vers une seule ligne de conduit se sentir bien, se libérer, pour s’améliorer au coeur de soi, vivre mieux donc travailler mieux, manger mieux, respirer mieux, etc. C’est pour cette raison que le corps devient le média essentiel de cette autre praxis de vie saine qui privilégie massivement l’expérience –

C’est une sorte de re conditionnement qui permet une vraie affirmation de soi et de ses qualités à appliquer a chaque moments de la vie.

Save the date – mardi 24 janvier Cocktail des 18h -Récits d’Afrique by Aude Minart à la Mu Gallery : oui au Temps de l’Afrique !

Save the date – mardi 24 janvier Cocktail  -Récits d’Afrique by Aude Minart à la Mu Gallery : c’est enfin le Temps de l’Afrique15675596_10155618327572564_2417102616927852337_oPour memoire mon post sur cette extraordinaire exposition …

Ce qui a créé l’humanité, c’est la narration. !

La poésie, les grands mythes, les cosmogonies vont plus en avant que l’Intelligence car ils contiennent une vraie vision du monde et ransmettent les règles d’une vie communautaire harmonieuse

Il me semble qu’il est grand temps d’ailleurs d’écrire une autre Histoire pour notre monde !

Et pour cela je vous invite à ne pas manquer l’exposition Récits d’Afrique imaginée par Aude Minart créatrice de la Galerie Africaine ..

160920_erikk

© Lea Lund / Eric K

Récits d’Afrique va vous propulser ailleurs !

L’expo augure nous raconte une vision plus romantique de la société – Romantiser dans le sens élever les choses à une qualité supérieure pour les Biens Communs et la réciprocité culturelle.

Une exposition qui a du souffle et du corps car elle qui puise dans l’anima et les valeurs d’amour universelles de l’art africain contemporain pour nous ouvrir la voie de l’intelligence multiple, émotionnelle, de l’empathie, de l’humain tout simplement.

Récits d’Afrique : un manteau de douceur éloge du féminin

« Toutes choses prennent appui sur le féminin

Et font face au masculin

Lorsque masculin et féminin se combinent

Toutes choses atteignent l’harmonie »

capture-decran-2016-12-30-a-20-55-01

© Galerie africaine

capture-decran-2016-12-30-a-20-55-22

© galerie africaine

Vous aurez la belle surprise de découvrir pour la première fois les oeuvres de Wole Lagunju, artiste originaire du Nigeria, basé aux Etats-Unis …

Grâce à cet artiste, vous aurez la sensation extraordinaire de vous envelopper d’un manteau de paix ! En effet, Wole a réinterprété à travers ses portraits féminins la tradition du Gelede !

Ce sont les peuple sdu yorubas du Bénin et du Nigeria qui ont élaboré le Gelede, une cérémonie d’hommage et d’apaisement des « mères » de la communauté pour retrouver l’harmonie sociale. C’est un peu comme si l’on utilisait l’energie   paisible de la supériorité spirituelle des mères pour rejaillir positivement sur la communauté, Vous découvrirez dans le dossier de presse en fin d’article l’explication de cette belle tradition.

© Lea Lund / Erik K

© Lea Lund / Erik K

exnihilo

A la recherche des « résonances » génératrices de stabilité.

Vous découvrirez aussi les photos de Lea Lund & de Erik K*- les masques et trônes de Gonçalo Mabunda, tous sélectionnés à la dernière Biennale de Venise.

*Les œuvres de Lea Lund sont multiples et hybrides à l’image de notre avec des techniques et sur des supports variés : dessins réalistes et abstraits au crayon et au fusain, peintures à l’encre, illustrations et peintures à l’acrylique sur papier, sur bois ou sur carton, sculptures en argile et en papier.

Depuis des années, elle consacre une part importante de son temps à la photographie, s’intéressant particulièrement aux portraits et à l’architecture. Sa créativité est toujours intimement lié à sa vie. Son travail est exposé régulièrement en Suisse et en France.

galerie-pygmaphore_lea-lund-erik-k_weblealund_erikk_11Depuis sa rencontre avec Erik K en juillet 2011, elle réalise avec lui une série photographique dont il est le sujet, et qui l’’amène à réunir enfin la gravure, le dessin et la photographie.

Mais c’est aussi l’image d’un couple magnifique qui invite à la posture !

Un hommage particulier sera rendu aux bronziers du Burkina Faso.

Seront également à l’exposition des sculptures en bois de A. Zigani ramenées de son voyage en novembre 2016 et des objets de décoration, traditionnels et contemporains de grande qualité (comme toujours) ..

Eclectisme, diversité, hybrides positifs et créateurs, surprise, découverte, moments sacrés, empathie, Ubuntu (solidarité entre les peuples et reliance) sont une fois encore les ingrédients des expositions de Aude Minart.

recits_d_afrique_2017v2Dossier de presse mugallery_jan_17_ok3

INFOS

Du 4 au 29 janvier Mu Gallery

53 rue Blanche 75009 Paris

M : Blanche & Place de Clichy, Bus : 68 – 74

de 12h à 19h

Vernissage le jeudi 5 janvier à 18h

Cocktail le mardi 24 janvier à 18h

Ste de la galerie Africaine c’est ici http://www.lagalerieafricaine.com/

Apaisez-vous & résonnez en 2017 avec Récits d’Afrique by Aude Minart à la Mu Gallery : c’est enfin le Temps de l’Afrique

15675596_10155618327572564_2417102616927852337_o Ce qui a créé l’humanité, c’est la narration. !

La poésie, les grands mythes, les cosmogonies vont plus en avant que l’Intelligence car ils contiennent une vraie vision du monde et ransmettent les règles d’une vie communautaire harmonieuse

Il me semble qu’il est grand temps d’ailleurs d’écrire une autre Histoire pour notre monde !

 Et pour cela je vous invite à ne pas manquer l’exposition Récits d’Afrique imaginée par Aude Minart créatrice de la Galerie Africaine ..

160920_erikk

© Lea Lund / Eric K

Récits d’Afrique va vous propulser ailleurs ! 

L’expo augure nous raconte une vision plus romantique de la société – Romantiser dans le sens élever les choses à une qualité supérieure pour les Biens Communs et la réciprocité culturelle.

Une exposition qui a du souffle et du corps car elle qui puise dans l’anima et les valeurs d’amour universelles de l’art africain contemporain pour nous ouvrir la voie de l’intelligence multiple, émotionnelle, de l’empathie, de l’humain tout simplement.

Récits d’Afrique : un manteau de douceur éloge du féminin

« Toutes choses prennent appui sur le féminin

Et font face au masculin

Lorsque masculin et féminin se combinent

Toutes choses atteignent l’harmonie »

capture-decran-2016-12-30-a-20-55-01

© Galerie africaine

capture-decran-2016-12-30-a-20-55-22

© galerie africaine

Vous aurez la belle surprise de découvrir pour la première fois les oeuvres de Wole Lagunju, artiste originaire du Nigeria, basé aux Etats-Unis …

Grâce à cet artiste, vous aurez la sensation extraordinaire de vous envelopper d’un manteau de paix ! En effet, Wole a réinterprété à travers ses portraits féminins la tradition du Gelede !

Ce sont les peuple sdu yorubas du Bénin et du Nigeria qui ont élaboré le Gelede, une cérémonie d’hommage et d’apaisement des « mères » de la communauté pour retrouver l’harmonie sociale. C’est un peu comme si l’on utilisait l’energie   paisible de la supériorité spirituelle des mères pour rejaillir positivement sur la communauté, Vous découvrirez dans le dossier de presse en fin d’article l’explication de cette belle tradition.

© Lea Lund / Erik K

© Lea Lund / Erik K

exnihilo  

A la recherche des « résonances » génératrices de stabilité.

Vous découvrirez aussi les photos de Lea Lund & de Erik K*- les masques et trônes de Gonçalo Mabunda, tous sélectionnés à la dernière Biennale de Venise.

*Les œuvres de Lea Lund sont multiples et hybrides à l’image de notre avec des techniques et sur des supports variés : dessins réalistes et abstraits au crayon et au fusain, peintures à l’encre, illustrations et peintures à l’acrylique sur papier, sur bois ou sur carton, sculptures en argile et en papier.

Depuis des années, elle consacre une part importante de son temps à la photographie, s’intéressant particulièrement aux portraits et à l’architecture. Sa créativité est toujours intimement lié à sa vie. Son travail est exposé régulièrement en Suisse et en France.

galerie-pygmaphore_lea-lund-erik-k_weblealund_erikk_11Depuis sa rencontre avec Erik K en juillet 2011, elle réalise avec lui une série photographique dont il est le sujet, et qui l’’amène à réunir enfin la gravure, le dessin et la photographie.

Mais c’est aussi l’image d’un couple magnifique qui invite à la posture !

Un hommage particulier sera rendu aux bronziers du Burkina Faso.

Seront également à l’exposition des sculptures en bois de A. Zigani ramenées de son voyage en novembre 2016 et des objets de décoration, traditionnels et contemporains de grande qualité (comme toujours) ..

Eclectisme, diversité, hybrides positifs et créateurs, surprise, découverte, moments sacrés, empathie, Ubuntu (solidarité entre les peuples et reliance) sont une fois encore les ingrédients des expositions de Aude Minart.

recits_d_afrique_2017v2Dossier de presse mugallery_jan_17_ok3

INFOS

Du 4 au 29 janvier Mu Gallery

53 rue Blanche 75009 Paris

M : Blanche & Place de Clichy, Bus : 68 – 74

de 12h à 19h

Vernissage le jeudi 5 janvier à 18h

Cocktail le mardi 24 janvier à 18h

Ste de la galerie Africaine c’est ici http://www.lagalerieafricaine.com/

Brochure « NUIT NOIRE » : expo de Ainsley & Morraja / Galerie Porte Etroite Toulon fin janvier 2017

Capture d’écran 2016-12-29 à 13.42.58La nuit aux ailes noires

Déposa un œuf né du vent

Dans le sein du sombre et profond Erèbe

Et tandis que passaient les saisons,

Vint celui que tout attendait,

L’Amour aux ailes d’or étincelantes

  De la nuit et de la mort naquit l’Amour et dès sa naissance, l’ordre et la Beauté remplacèrent la confusion aveugle. L’Amour créait de la Lumière, et avec elle son compagnon obligé, le Jour Radieux.

C’est à la lumière noire de grand Mythe de la Création que se lit l’exposition Nuit Noire du duo Christiane Ainsley & Valérie Morraja à la Galerie Porte Etroite de Toulon.

Entre chien et loup, jour et nuit, fluo pur impur …vous pourrez vous faire “happer & manger” par la couleur des plantes carnivores imaginaires de Christiane Ainsley.

Tandis que les oeuvres de la jeune Valérie vous étoufferont dans un noire et une lumière sourde viscérale!

Une exposition  qui réveille  donc notre anima, nous prend à la gorge ..tout remonte ..en ces temps noire marqué encore dernièrement mais le drame d’ALEP, cela fait du bien d’entrevoir la lumière de l’Amour même si cela fait mal et dérange.

  Je pourrais écrire et écrire encore et encore … mais ici le silence de la nuit noire s’impose !  Alors je vais laisser crier et parler les images à travers cette belle brochure! Maryline

Capture d’écran 2017-01-20 à 14.36.30 Capture d’écran 2017-01-20 à 14.36.07

Capture d’écran 2017-01-03 à 17.17.15 Capture d’écran 2016-12-31 à 17.32.31 Capture d’écran 2016-12-31 à 17.30.59 Capture d’écran 2016-12-31 à 15.55.11 Capture d’écran 2016-12-31 à 15.53.09

 

15443073_1488696611160026_7246359127598005209_o

POUR MEMOIRE

Ainsley Christiane artiste – ainsley.christiane.free.fr –  présidente artmandat

img-ashx indexArt Mandat
Les Perles
19 rue Pierre Curie
83670 Barjols

06 72 79 97 54
Envoyer un email de christiane ainsley
Voir le site Internet http://artmandat.com

  Ouvert toute l’année 7j/7 sur Rdv (appelez avant votre visite).

Lieu d’expérimentation en art contemporain et actuel et de résidences pour artistes. Ce lieu est géré par des artistes exceptionnels – Ainsley / Francis / Katarina et bien d’autres

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant