Home » le luxe du changement … » Recent Articles:

Les Flûtes solaires et sonores d’Erik Samakh – opéras biotiques modernes – nouvelle installation 27 avril au 07 juillet 2017

Voila un artiste qui m’enchante et a toujours enchanté la nature !

  » Mes références sont instinctives et simples mais ce qui m’importe, c’est qu’elles viennent de mes propres expériences, qu’elles soient vraies et vivantes. Elles sentent la terre, la vase et la forêt. Et mes ordinateurs sentent la même chose ». Erik samakh

Les joueurs de flûtes est le titre générique d’un ensemble d’œuvre du plasticien Erik Samakh qui initie ou participe à nombre de projets de « renaturalisation » et particulièrement en forêt.

« Je réalise le plus souvent une bande son qui influe sur notre perception du visible et de l’invisible. Je réussis à donner la notion de soleil grâce au simple son des flûtes : elles ne peuvent émettre des sons forts que si le soleil est total et les sons s’affaiblissent s’il y a des nuages. À la simple écoute du son des flûtes, on peut voir et sentir l’intensité du soleil. Les sons créent le soleil. Dans mes installations acoustiques, le son est aussi une métaphore de la vie, de quelque chose qui bouge, qui se déplace et qui n’est pas inerte ou mort. Pour le spectateur, le déplacement a une valeur presque initiatique. Ces vibrations sont là pour ouvrir le champ d’investigation mentale et physique, et rendre possible d’atteindre à l’intérieur de soi cette mémoire très personnelle, intuitive et profonde »  interview de Mary Passini en 2003

Ces joueurs de flûtent enchantent aujourd’hui de nombreuses forêts. Je vous invite à découvrir à partir du jeudi 27 Avril une nouvelle installation sonore de flûtes désormais solaires dans le parc de la Bâtie à Claix.

Le vernissage est à 18h et une conférence d’environ une heure est organisée
pour présenter l’histoire des flûtes solaires et de nouveaux projets.

Berthe aux Grands Pieds « marque Amour » : chaussez la vie, courez à toutes jambes vers le Beau !

    berthe-logo-new    capture-decran-2016-12-01-a-19-21-37Berthe aux Grand Pieds ?

Inutile de réviser votre histoire carolingienne ..c’est ici et maintenant .. Je vous invite à “prendre votre pied” en découvrant cette marque Made In France de chaussettes et collants enrichies d’accessoires , qui n’a pas froid aux pieds !

Une marque innovante et créative qui depuis 1999 a réussi à séduire de nombreux client(es), à faire parler d’elle, … alors qu’elle se situe à contre-courant des pseudos-règles de l’innovation et du marketing !

capture-decran-2016-12-10-a-12-37-12

Regis au Salon Madein France.

Il faut dire que son créateur Régis Gautreau est un vrai trublion de la chaussette – un agitateur culturel qui pense à 380° et fait ce qu’il veut comme il aime.

Petit, son père lui a ouvert  le chemin de la pensée autonome (beau cadeau !)

“ Si tout le monde va à droite, pars à gauche” “; ” si les marques se vendent en supermarchés” – “n’y va pas … au contraire vend sur les marchés et oue la carte de la proximité. “Si on te dit que c’est comme cela qu’il faut faire ou penser ne les écoutes pas – pense et agis par toi-même, etc. …”

Eh bien, Régis a embrassé cette liberté d’être en prenant des chemins de traverse, en faisant tout à l’envers. Il pense le chaos – la pensée nuage de Popper.

Il a inventé son job ; Il a construit sa trajectoire de vie !

15326398_1507989022548009_3144373475996708529_n

Copyright : photographies Frédéric Atlan, stylisme et direction artistique Rachel Hardouin

15078823_1484857268194518_6533997880920542451_n

Copyright : photographies Frédéric Atlan, stylisme et direction artistique Rachel Hardouin

Ce qui lui a permis d’ériger une belle posture existentielle fondée sur la beauté de la vie, le vrai, le bon qui “transpire” dans sa marque “Berthe aux Grands pieds” .

Une marque qui parie sur la qualité, le bon, le beau et pas le prix.

Une marque qui fait donc confiance à l’authenticité. Une marque qui est un volcan, une irruption d’imagination by Régis Gautreau. Oui, c’est lui la muse des collections ; il ose ses idées creatives, il n’a pas peur d’afficher ses goûts. Cela donne quelque chose de merveilleusement vivant, coloré et multiple. Un mélange de nature, de poésie, d’art zinzin, d’art déco, de Zen, de referents à l’Histoire … Sur le site vous serez bluffé par le choix ! 

La réussite et la différence de sa marque ?

Je dirais que  c’est du business romantique … du marketing de l’attachement pour ne pas dire de l’amour, une démarche vraie, altruitste. La marque n’est pas dominée par le retour sur investissement mais  ellese mesure à la fois par un retour sur la communauté, un retour sur les collisions et in fine  un retour sur la chance. Comme Zappos aux Etats-Unis ..

Retour sur communauté

Pour  Régis Gautreau, un site de vente en ligne n’est pas une société Internet, mais une société de service aux clients.  C’est pour cela d’ailleurs  que le créateur a décidé d’imprimé sa marque au-delà du vrituel, à une échelle locale d’ultra-proximité en faisant lui-même les marchés pour être en relation direct avec ses clients. 

15259611_1501126746567570_8178985339290725432_o

Copyright : photographies Frédéric Atlan, stylisme et direction artistique Rachel Hardouin

En  plus Monsieur Berthe est un homme qui a le sens du spectacle avec un franc parlé rafraîchissant, un goût espiègle pour la provocation,  une gestuelle théâtrale ! 

Le seul objectif de Berthe aux Grands Pieds , c’est la  pure satisfaction du client, pour qu’il essaye le site voir recommande le site autour de lui. C’est pour cela, que Régis passe beaucoup de temps sur les marchés, à discuter avec ses clientes, à les « ressentir » !  .. Non ce n’est pas une perte du temps, l’écoute, l’échange, le lien et la contribution  sont à mon sens la stratégie gagnante.

Retour sur collusion

dscn0008

Régis et sa fille en acte d’amour sur un marché

Si pour innover, Régis s’inspire chaque jour au quotidien (art, voyages, découvertes, etc) il sait par ailleurs,  qu’il  doit respirer aussi  l’air de ses clientes ; leur  parler , les rencontrer, les « aimer » , c’est cela le fameux « retour sur collusions » avec le monde extérieur à l’entreprise.

Retour sur chance : c’est simple un tel climat d’amour empathique, humain, une telle ambiance positive finir nécessairement par délivrer un « retour sur chance » !   

Retour sur chance mille fois mérité  et j’espère que cela va continuer.  Car avec cette marque ron comprend que rien n’est impossible. Avec Régis, on ré-apprend à manger la vie , à avoir soif de vrai de beau. On redécouvre le sens d’aimer .. On sent que le beau est l’enjeu de l’avenir.

15171025_1495119150501663_8046126970544398376_n

Copyright : photographies Frédéric Atlan, stylisme et direction artistique Rachel Hardouin

Alors  n’hésitez pas ! Chaussez la vie ! Pensez à faire des cadeaux Berthissime pour les fêtes qui approchent. En plus vous pourrez vous engager ainsi Made in France, soutenir l’emploi et l’artisanat en France.

Oui …  j’aurais pu developer dans ce post  cet autre gros atout de la marque Berthe aux grands pieds“ qui peut se targuer avec fierté d’être du 1000% Made in France c’est-à-dire du vrai pas du faux (aujourd’hui certains trichent en surfant sur la vague)

Je  vous laisse découvrir tous ces éléments dans le dossier de presse dp-berthe-automne-hiver-2016-2017

Voir aussi cette vidéo au Salon Made in France

 

Site et Vente en ligne : www.bertheauxgrandspieds.com et boutiques multi-marques

Facebook https://www.facebook.com/Berthe-Aux-Grands-Pieds-112490832097842/?fref=ts

PRESSE & COMMUNICATION & SHOPPING :

Rachel Hardouin +33 (0)6 60 22 50 14 rachel@rachelhardouin.com

 

 

Arts multiples – « je voyage pour connaître ma géographie » exposition double à Fox Amphoux – vernissage le 21 octobre

unnamedExposition double :
Lettre du Voyageur à son retour, un récit photographique de Thierry Azam / une suite sonore d’Alain Michon
Silo, un rituel photographique d’Angelica Julner

Et découvrez ce magnifique village de Fox Amphoux

Underground une vraie posture existentielle ! essai de définition Alexandre Merza (VIF) et d’autres et mon avis

© estival CRAK, 'Entropia', performance audiovisuelle immersive par Fraction et Nature Graphique, 22 septembre2016 à l'église St Merry (Paris).

© estival CRAK, ‘Entropia’, performance audiovisuelle immersive par Fraction et Nature Graphique, 22 septembre2016 à l’église St Merry (Paris).

Qu’est ce que l’underground  Ca veut dire quoi  en 2016 ? tel fut le débat de clôture f le 23 septembre dernier, de  Paris Electronic Week

merzaImpressionVoici la définition d’Alexndre Merza, qui a cofondé VIFhttp://www.vif.paris/team-1/, le laboratoire artistique et sociétal d’InFiné, :

L’underground, c’est ce qui n’est pas dominant,

ce qui crée le ciment avec une volonté de bouger les lignes,d’explorer des choses qui n’ont pas été faites.”

14435256_1063489157104392_2330251120387887150_o_57fbbc64ca004Sur le site de TRAX  allez lire le reportage http://fr.traxmag.com/article/37180-etre-underground-en-france-en-2016-ca-veut-dire-quoiL

Proame / Mary

Je dirais que l »underground c’est être à l’oblique, oser l’exode, le différent,  admettre d’être opaque pour les autres C’est marcher dans le désert mais marcher encore et encore, grimper même si on a pas de tronc  … 

C’est  résister en poète et agir en philosophe ..

C’est avoir une intuition du monde, de la société  et l’essayer, oui une pensée ça s’éprouve, les idées ça s’expérimente.. et on pense sur du gibier vivant – ok ..ca grouille, cela peut vous « péter » à la gueule mais c’est pas analytique ni mécanique !  Bref, c’est tout simplement  être vivant ; vivre mais vraiment vivre – penser, rêver, faire ..

Alors  quand  la société le monde .. tout déraille comme actuellement  .; l’underground, c’est pas du luxe, ni l’affaire de pseudo intellos c’est la ligne d’horizon à suivre, c’est la profondeur du hors champs. Nous avons  besoin de ces « sortes de chamans modernes » de  tous ses  « preneurs de sons, ses chasseurs d’images, de ses irruptions volcaniques d’idées qui « dérangent, déroutent ..certains  » mais qui permettent de faire bouger les choses  – les lignes  » et de raconter un autre monde ! c’est urgent – C’est pas facile il eux ils essayent et comme le poète anglais quasi inconnu Howard –

« Enfoncez la Porte et allumez les feux, Et accueillez chaque monstre ruisselant de bave comme un ami » 

 Voila mon humeur et ma couleur underground et j’ai la chance dans mon réseau de connaître et travailler avec des chamans de la pensée et du Beau comme Alexandre Merza – 

Maryline

Save the date – finissage le 16 octobre – Art Mandat / La peau .. le corps flux de l’art avec M.Levasseur à découvrir

greenbs

© Ainsley – Flower 2016

capture-decran-2016-10-10-a-22-13-21 Qu’importe la ligne ou la couleur pourvu qu’il y est mouvement, respiration, souffle : les expositions d’Art Mandat sont de ce type – les oeuvres présentées bougent, respirent, pensent, « réfléchissent » dans les deux sens

–    Miroir, spirale, trait lancées , collage, peinture epaisseurs, fils, encre .. béton, céramique … tous sont des volumes vivants des secondes peaux. Je vous invite à re ou découvrir la magnifique expo d’art Mandat sur le cycle de la Peau

cf. Art mandat actu – La peau .. Ainsley de la peinture immaculée conception L’eucharistie de l’Esprit par le corps de l’art –: http://www.proame.net/art-mandat-actu-la-peau-ainsley-de-la-peinture-immaculee-conception-leucharistie-de-lesprit-par-le-corps-de-lart/

Art mandat – des artistes qui créent coûte que coûte » et lutte contre l’entropie .. : dernier volet du summer show 2016 : http://www.proame.net/art-mandat-des-artistes-qui-creent-cite-que-cute-et-lutte-contre-lentropie-dernier-volet-du-summer-show-2016/

unnamed

© installation Levasseur – art Mandat octobre 2016 barjols

Avec un finissage ce samedi pour bien commencer l’automne – l’occasion de découvrir également une artiste en résidence de Montréal – Marie Levasseur  qui oscille comme la vie entre la forme et l’informel, l’intuitif et le raissoné – l’ordre et le désordre dans une poésie « fracassante de vérité et simplicité »

Son site c’est ici http://mariesamuel.com/

Maryline – qui a art Mandat et tous ses artistes dans la Peau – bravo a ce collectif –

 

 

 

 

© Levasseur

capture-decran-2016-10-10-a-21-43-40

« L’art le plus cultivé chez ce peuple était le jardinage … une prophétie vérifiée avec le Permis pour jardiner à Paris – la nature en Biens Communs

Vision / Prophétie de 1789 ! (Sébastien Mercier) pour l’an 2040
41vmvmwrd6l-_sx261_bo1204203200_«  L’art le plus cultivé chez ce peuple était le jardinage
Chaque citoyen cultivait son jardin et c’était une honte de ne savoir planter, ni tailler un arbre …
Toutes les plantes de la terre
Ce peuple errait la moitié du jour dans les jardins,. La jeunesse y faisait ses exercices et la vieillesse y respirait jusqu’au coucher du soleil
Tel était le luxe de ce peuple. C’était à qui étaleraient les plus beaux fruits de la terre ;
Et ce luxe était universellement approuvé ;
Parce que, dans ce genre, il était impossible que l’homme jouit seul, et qu’il fallait qu’une partie des jouissances refluât nécessairement sur ce qui était autour de lui »

Voici une vision qui  préparait utilement l’an 2040.  L’idée de transformer la planète en jardin ouvert (Cf Jardin Clément) et de végétaliser nos villes pour créer une ligne paysagère fondée sur le lien, le beau, le partage.

Et bien n’attendons pas 2040 – ce qui a déjà commencé depuis 15 ans – pour transformer nos villes en  poumon de vie et recoudre de la médiation et du lien social par une esthétique naturalisée en Biens Communs – Car on est tous unis;  apaisés, ressourcé(retrouver le sens profond des valeurs humaines)  face à la nature quelle que soit nos culttures, religions et idéaux. Et trouver du Sens commun, de l’universel on en a besoin dans le climat géoo politique actuel.

Mais jusqu’ici la végétalisation en ville  c’était le domaine réservé du publique et bien maintenant la végétalisation urbaine de Paris est mis en biens Communs avec le PERMIS de végétaliser !

© photos Mairie de Paris

visite de direction du 25 03 2015 division du 19.
A. Rodriguez : projet d’implantation d’agrès sportifs (budget participatif) + projet œuvres de Da Cruz, ND de Fatima : pb stationnement

Permis de végétaliser 90 Bld de Charonne 20e © Mairie de Paris

Permis de végétaliser 90 Bld de Charonne 20e

Permis de végétaliser 90 Bld de Charonne 20eOui … A Paris (et j’espère dans toutes les grandes villes en France demain) vous pouvez demander votre permis de végétaliser depuis cet été. C’est une sorte de article_permis_de_vegetaliser_petite_plante_1-470x310PERMIS V (végétal)  – Vous pouvez végétaliser tous les espaces de votre choix – à vous d’être créatifs – jardinière dans votre rue, pots d’aromates, plants de tomates,  cercles de fleurs autour des arbres,

Mes idées – des plantes grimpantes sur les mur moches face à votre fenêtre ?  du lilas odorant autour des bouches de métro / transformer / réhabiliter les cabines téléphoniques en bouquet de fleurs coin de repos et lecture .. , créer des mini spotagers pour les sans-abris, demander aux pronvincieux de Paris ils sont nombreux de créer leur par terre régional et faire une fête concours ..; etc …

Le poète persan Hafiz disait  « des âmes, un flacon de vin, du loisir, un livre, un coin parmi les fleurs… je n’échangerais pas cette joie

pour un quelconque monde. » N’oublions pareillement jamais cette promesse de réconfort d’Albert Samain : « quand vous devenez pessimiste, regardez une rose ».

© photos Mairie de Paris Si vous avez le projet de créer un jardin partagé, consultez cette page dédiée.

vous l’avez compris toutes les idées sont les bienvenues

Ce permis de végétaliser contribuera aussi à créer du lien social – Adjointe à la Maire de Paris, chargée des Espaces verts, de la Nature, de la Biodiversité et des Affaires funéraires

Par contre et c’est normal, les espaces verts existants (parc, jardins, squares) ne sont pas concernés par le permis de végétaliser.

Permis de végétaliser 90 Bld de Charonne 20e

© Mairie de Paris

Sur le site de la mairie de paris vous trouverez toutes les infos et même des idées pour avoir votre Permis qui est gratuit !

© La démarche est simple ! La demande se fait en quelques clics :

  • Déposez votre demande accompagnée de votre projet (toutes vos idées sont les bienvenues) ;
  • Dans un délai d’un mois, vous recevez votre permis ;
  • Un kit de plantation comprenant de la terre végétale et des graines peut vous être fourni sur demande ;
  • Vous signez la charte de végétalisation qui vous engage à utiliser des plantes locales et mellifères favorisant la biodiversité de Paris, à ne pas recourir à des pesticides et à veiller à l’esthétique et à l’entretien de vos plantes et supports.
visite de direction du 25 03 2015  division du 19. A. Rodriguez : projet d’implantation d’agrès sportifs (budget participatif) + projet œuvres de Da Cruz, ND de Fatima : pb stationnement

© Mairie de Paris

Le permis est délivré au porteur de projet pour une durée de 3 ans, renouvelable tacitement.

Le site c’est ici – http://www.paris.fr/permisdevegetaliser

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant