Home » changement d'époque - changements de cap »changeons d'éconiomie : sharing, altruisme, biens communs » Currently Reading:

Je suis Abeille : je parraine “à mon avantage” des abeilles avec un Toit pour les abeilles ! et la société symbiotique se dessine …

DES-ABEILLES-ET-DES-HOMMESDans un contexte d’affaiblissement et de surmortalité des colonies d’abeilles, essentielles à la reproduction des espèces végétales et de notre survie (cf. mon article Economiser le vivant : les abeilles sont vitales pour l’homme – « to been or not to been » – save been / save us ! je suis abeille …: http://www.proame.net/economiser-le-vivant-les-abeilles-sont-vitales-pour-lhomme-to-been-or-not-to-been-save-been-save-us-je-suis-abeille/(…)

… et sur la ligne d’une économie du partage en Biens Communs porteuse d’un nouveau vivre ensemble symbiotique, je vous invite à découvrir l’entreprise « Un toit pour les abeilles » –

logo_untoit_couleur_frCette entreprise fondée en 2010 par Régis Lippinois, avec 4 “abeilles travailleuses : Olivier – Flavie, Sabah et Zakia) propose aux particuliers et aux entreprises de parrainer des abeilles et participer au développement de colonies via leur plate-forme internet ( http://www.untoitpourlesabeilles.fr )

Tous s’engagent à la sauvegarde CONCRETE des abeilles (par ricochet de la faune, de la flore et de l’homme) et au maintien de l’apiculture en associant des apiculteurs à cette démarche.

Mieux encore, ils créent , en tant qu’acteur du changement, un ecosystème du vivant plus symbiotique fondé sur l’idée du partage gagnant gagnant (Give and Take). Il faut dire que le partage c’est le credo du fondateur Régis Lippinois qui a créé dès 1999 une association pour organiser et développer le covoiturage sur Internet qui avait aboutit, en 2006, à la création de l’entreprise Ecolutis rachetée, par la SNCF. Toujours à la Rochelle il a aussi acquis les droits sur internet de jepartage.com, un concept decline à l’envie différentes formes,:jepartagemonjardin.fr / Jepartagemonbureau.fr / jepartagemongarage.com etc.

Capture d’écran 2015-02-11 à 20.10.54give-and-takeDes concepts innovants qui tous essaime l’idée d’une économie de sobriété heureuse en Biens communs fondée sur le partage WIN WIN !

C’est donc au coeur du partage et d’une nouvelle économie sociale et solidaire que Un toit pour les abeilles s’inscrit et a déjà un IMPACT POSITIF CONCRET

Aujourd’hui c’est près de 3000 particuliers et 250 entreprises qui parrainent déjà leur ruche !

Comment ça marche ? c’est très simple …

A l’enregistrement du parrainage sur le site, Un toit pour les abeilles et l’apiculteur partenaire installent une nouvelle colonie d’abeille et ouvrent un espace sur internet permettant de suivre son activité tout au long de l’année. Les abeilles remercient leurs parrains en leur envoyant des pots de miel personnalisés à leur nom.

  1. Choix de l’apiculteur Le parrain choisi l’apiculteur qui gérera sa ruche. Il a le choix parmi 20 personnes présentes en France, en Belgique et au Maroc
  1. Installation d’une nouvelle colonie Une nouvelle colonie d’abeilles est installée sur un rucher choisi ou sur le toit de l’entreprise.
  1. Ouverture d’un espace web Une page internet est dédiée à la ruche, on peut y voir l’actualité de la ruche, ainsi que les dernières photos.
  1. Des nouvelles des abeilles Chaque mois, les parrains reçoivent des nouvelles en direct des ruchers
  1. Des pots de miel au nom du parrain Le miel est récolté puis mis en pot, est personnalisé pour chaque parrain qui le reçoit chez lui avec son certificat de parrainage.

Capture d’écran 2015-02-11 à 20.23.51
miel1Une colonie d’abeilles comprenant environ 40 000 abeilles, ce sont au maximum dix particuliers qui peuvent être associés à une même ruche, par tranche de parrainage de 4 000 abeilles.
Reportage extrait de Silence ça pousse ! sur France 5 diffusé le 21 Mai 2014

Vidéo émission silence ca pousse du 24 mai 2014:

Vidéo du site pédagogique :

Capture d’écran 2015-02-11 à 20.21.03

PDF : Sauvons les abeilles icisauvons-les-abeilles

Dernières folies de un toit pour les abeilles –

204293_640x480C’est en toute cohérence qu’Un Toit pour les Abeilles s’est lancé fin 2014 dans la création d’une gamme de cosmétiques conciliant beauté et engagement environnemental : FOLIES ROYALES à base de miel et de produits de la ruche bio. Voir sur mon blog : BIO’tiful / API’LIFE : Folies royales, la marque de cosmétique responsable qui sauve les abeilles : http://www.proame.net/biotiful-apilife-folies-royales-la-marque-de-cosmetique-responsable-qui-sauve-les-abeilles/


SITE : www.untoitpourlesabeilles.fr

Suivre l’actualité :

Capture d’écran 2015-02-11 à 20.37.52Pinterest les parrains : https://www.pinterest.com/utpla/les-parrains-en-parlent-le-mieux/

Suivre l’actualité :
Page facebook Un toit pour les abeilles
Twitter Un toit pour les abeilles

Capture d’écran 2015-02-09 à 18.58.03Capture d’écran 2015-02-11 à 20.22.44A vous désormais de polléniser concrètement la France et dites vous pour cette Saint Valentin qui arrive je suis abeille ! Et n’oubliez pas Give and take – je partage … biens communs ! Marylinegive-and-take-25519-300

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Contribuer à cet article :







Articles similaires

La blockchain est-elle porteuse d’une vraie (enfin!) éco de partage, d’un modèle social en Biens Communs – Un exemple la ZOOZ

septembre 30, 2016

La blockchain on en parle beaucoup .. C’est un sujet à suivre car il est peut être (peut être) d’un nouveau modèle social et économique fondée sur le vrai partage ce qui n’est pas le cas de l’économie  collaborative dite de partage actuelle – Uber, Airbnb .. c’est encore plus capitaliste qu’avant !  Allons-nous voir […]

GIUSEPPE PENONE – la poétique de l’arbre en mouvement – jusqu’au 22 février au Musée de Grenoble

janvier 26, 2015

L’arbre encore à l’honneur sur mon blog (cf. Pure bonne idée : parrainez un arbre pour le Climat à Davos (gratuit) – ce sera une belle réserve d’envolées COP21 + mon hommage aux arbres et à purprojet : http://www.proame.net/pure-bonne-idee-parrainez-un-arbre-pour-le-climat-a-davos-gratuit-ce-sera-une-belle-reserve-denvolee-cop21-mon-hommage-aux-arbres-et-purprojet/ Et cette fois avec un artiste que j’affectionne Guiseppe Penone – l’homme qui murmure aux arbres, […]

Le coworking s’étend partout en France : les raisons de s’y mettre – © Blog Même pas mal by Anne-Sophie Novel

septembre 12, 2014

  © Blog Même pas mal by Anne-Sophie Novel Carte de France du Coworking – Par Bureaux à Partager coworking-carte.fr Qu’ont en commun les termes Mutinerie, Beeotop, Ruche, Usine, Bocal, Vaisseau, Kabane, Arrêt Minute? Réponse: ils qualifient des espaces de coworking, lieux de travail partagés qui rassemblent des professionnels de tout horizon. Alors que le premier du genre […]

WAVE exposition « miroir d’une autre société  » : Nous sommes tous des créateurs : l’imagination créatrice collective enfin au pouvoir !

août 28, 2014

WAVE est une exposition à ne pas manquer du 10 septembre au 14 octobre 2014 pour mesurer et comprendre les changements de notre société.  L’exposition se veut un lieu d’échanges et de partage, manifeste de l’ingéniosité 4.0, miroir d’un bouillonnement créatif  qui s’enracine dans l’ingéniosité et l’intelligence collective. Une imagination créatrice nouvelle qui déferle sur […]

Cuisine sharing : Cookening, réactualise la notion d’hôtes – la cuisine sociale, conviviale, qui se partage

mai 31, 2013

Depuis mai 2013, le site Cookening.com a ouvert ses portes à tous ceux  qui veulent partager et faire découvrir leur « fait maison » de leur cuisine aux autres. Le concept Cookening repose sur  le partage d’un dîner maison entre inconnus. Une initiative intéressante car elle permet aux touristes de faire du tourisme social et créatif (à […]

Défilant