Home » changeons de lunettes » Currently Reading:

Le biomimétisme : la nature ingénieur, ingénieuse

avril 15, 2012 changeons de lunettes No Comments

La nature, qui a recours nécessairement à l’imagination, a déjà résolu beaucoup des problèmes qui nous assaillent. Les animaux, les plantes et les microbes sont des ingénieurs hors pair. Ils ont trouvé un mode de fonctionnement adapté et durable. Voilà le vrai message du biomimétisme : après 3,8 milliards d’années de recherche et de développement, les échecs sont devenus des fossiles, et ce qui se trouve autour de nous représente le secret de la survie.

Tout comme le papillon vice-roi qui imite le monarque, nous autres êtres humains imitons les organismes les mieux adaptés dans notre habitat. Par exemple, nous apprenons comment exploiter l’énergie comme le fait une feuille, comment faire pousser de la nourriture comme une prairie, comment faire des céramiques comme une oreille de mer (haliotis), se soigner par l’automédication comme un chimpanzé, créer de la couleur comme un paon, faire des calculs informatiques comme une cellule, et gérer une entreprise comme une forêt de caryer.

TRAITER LA NATURE COMME UN MODÈLE, UNE MESURE, UN MENTOR

La nature comme modèle : le Biomimétisme constitue une nouvelle science qui étudie les modèles de la nature pour ensuite imiter ces formes, processus, systèmes, et stratégies afin de résoudre les problèmes humains – de manière durable. La Biomimicry Guild (la « Corporation du Biomimétisme ») et ses collaborateurs ont développé un outil pratique de conception, appelé Biomimicry Design Spiral (la « Spirale du Design biomimétique »), qui exploite la nature comme une source de modèles.

La nature comme mesure : le biomimétisme utilise une norme écologique pour évaluer la durabilité de nos innovations. Après 3,8 milliards d’années de l’évolution, la nature a appris ce qui marche et ce qui dure. La nature comme mesure s’exprime à travers l’étape de la Biomimicry Design Spiral (la « Spirale du Design biomimétique ») qui consiste à mesurer les nouveaux designs à l’échelle des Principes de la Vie.

COMMENT LE BIOMIMÉTISME SE DISTINGUE-T-IL DES AUTRES APPROCHES NATURELLES ?

Le Biomimétisme ouvre une nouvelle ère fondée, non pas sur ce que nous pouvons extraire des organismes et de leurs écosystèmes, mais sur ce que ceux-ci peuvent nous apprendre. Cette approche est très différente de la bio-utilisation, dans la mesure où celle-ci implique la récolte d’un produit ou de produits, comme la coupe du bois pour les planchers, ou la cueillette des plantes médicinales qui ne sont pas issues de l’agriculture. Le Biomimétisme est très loin aussi des technologies « bio-assistées », qui nécessitent la domestication d’un organisme afin d’accomplir une fonction, comme par exemple la purification bactérienne de l’eau ou l’élevage des vaches à des fins de production de lait. Au lieu de récolter ou de domestiquer les organismes, les biomimétistes leur demandent conseil ; ils sont inspirés par une idée, que ce soit un schéma directeur physique, une étape du processus d’une réaction chimique ou un principe écosystémique tel que le cycle des éléments nutritifs. Emprunter une idée, c’est comme copier un tableau : l’image originale reste là pour inspirer d’autres personnes dans l’avenir. Maryline Passini

 

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Contribuer à cet article :







Articles similaires

Ma campagne crowfunding DRONEMENT bien pour pâques : sauver les éléphants / rhinocéros du braconnage

avril 2, 2015

Résumé en français : Air Shepherd  = quand les drones deviennet une arme douce contre les braconniers vous  pouvez rrêter le braconnage des éléphants et des rhinocéros. 40 000 éléphants ont été tués par des braconniers l’année dernière. Les drones et supercalculateurs peuvent l’arrêter. Avec 40% de l’objectif déjà soulevée, la campagne indego se déroulera […]

Prospective : l’eau un enjeu humanitaire qui est de plus en plus mal gérée + like ONG 1001 Fontaines

mars 24, 2015

« Afin de faire face aux nombreux enjeux relatifs à l’eau, nous devons travailler dans un esprit de coopération, être ouverts aux idées nouvelles et à l’innovation et nous tenir prêts à partager les solutions dont nous avons tous besoin pour garantir un avenir moins précaire  – M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU – […]

Glucose économie – Des nouvelles de Glowee : bio éclairage vivant urbain – soutenons les pour le prix du public Innovons ensemble

mars 12, 2015

Pour mémoire Glowee est une entreprise « jeune » qui révolutionne l’éclairage urbain, en offrant une solution d’éclairage sans consommation d’électricité et ni émission de pollution lumineuse. Voir sur mon blog (avec vidéo sur la Glucose economie – bactéries nouvelles usines de fabrication) – Biomimétisme & Glucose éco : Glowee re invente l’éclairage urbain grâce à des […]

Economiser le vivant : les abeilles sont vitales pour l’homme – « to been or not to been » – save been / save us ! je suis abeille …

février 12, 2015

« Les abeilles ne meurent pas d’une maladie mais d’une intoxication. » Marc-Edouard Colin, chercheur Il est temps d’essaimer de bonnes infos et de bonnes idées sur les abeilles, la biodiversité, notre avenir, l’économie du vivant. En cette periode de saint Valentin, alors butinons … Alerte :  » Syndrome d’effondrement « des abeille depuis plus de 20 ans […]

Les océans en bien commun ? Protection de la haute mer : un accord timide mais précieux à l’ONU © Futura Sciences

février 4, 2015

L’océan mondial situé au-delà des eaux territoriales aura un jour un statut juridique grâce à l’accord historique obtenu aux Nations Unies. Historique mais modeste : il ne s’agit que de lancer des négociations pour que la haute mer devienne un jour un bien commun, même pour les pays qui n’y ont pas accès. Romain Troublé, de […]

Défilant