Proâme : le blog de l'avenir

Proame est un site blog qui roule pour les business d'avenir (qui font sens) : internet des objets, robots, impression 3D ... qui pense que le numérique peut être libérateur pour l'homme (outil d'inclusion sociale, de partage, d'intelligence augmentée et qui défend l'économie du partage, des liens : ouishare, conso collaborative, monnaie sociales, open source !

Proâme : le blog du changement d'époque

"Nous nous imaginons peut-être traverser seulement un orage. En réalité, nous sommes en train de changer de climat." Pierre Teilhard de Chardin

Proâme : le blog positif de la liberté responsable

"Nous sommes dans un monde à la fois terriblement angoissant et infiniment riche de possibilités, mais de possibilités qui ne viendront pas toutes seules, qui sont prêtes à être cueillies si nous savons, si nous voulons." Gaston Berger, 1954.

le blog de la passion & création

« Nous savons ce que nous sommes, nous ne savons pas ce que nous pourrions être. » William Shakespeare

Derniers articles

Consommer autrement et au niveau local -O’bocal une épicerie engagée et un cagé lieu de ressources

  O’Bocal,  une épicerie qui est passé sur Ulule en avril-mai 2016. Dans le centre ville à Nantes.

Partant du principe qu’il est possible de consommer autrement, Johanna et Marine décident alors d’ouvrir une épicerie sans emballage jetable, proposant des produits issus de l’agriculture biologique et privilégiant les produits locaux.

Et en plus O bocal c’est un espace ressource dans le «zéro déchets»……O’Café

 

C’est un espace café-ressources, où ils organisent des ateliers et échangera des astuces. L’idée n’est pas de parler de la pollution, de ce qui va mal, mais plutôt d’apporter des solutions simples. Et de montrer que consommer plus durablement ne veut pas non plus dire arrêter de consommer!» selon les créatrices

Le site ici : http://www.obocal.com/

Pour les suivre sur tous les réseaux sociaux ici – http://www.obocal.com/presseetweb/nos-reseaux-sociaux/

Il existe aussi d’autres epiceries de ce type en France dont une à Bordeaux.

What if ? : 2book de prospective technos qui nous questionnent pour notre avenir Et si on réfléchissait ?

Ces deux ouvrages en anbglais viennent de sortir en mars 2017.

Dans Thinking Machines, le journaliste expert féru de technologie Luke Dormehl vous emmène à travers l’histoire de l’IA et comment elle constitue les bases des machines qui pensent pour nous aujourd’hui tout en posant des questions sur notre place avec une projection de l’avenir où il livre sa vision –

 

Conversations with the Future: 21 visions for the 21st century

For generations, humanity stared at the vastness of the oceans and wondered, “What if?” Today, having explored the curves of the Earth, we now stare at endless stars and wonder, “What if?” Our technology has brought us to the make-or-break moment in human history.

We can either grow complacent, and go extinct like the dinosaurs, or spread throughout the cosmos, as Carl Sagan dreamed of. What if your toothbrush becomes smarter than you? What happens to your business, your country, your planet and yourself?

What if your car doesn’t need a driver anymore? What if we don’t need to age and die? What if machines are smarter than us? What if, instead of fear of the future – you see opportunity, instead of an end – you see a beginning, instead of loss – you see profit, and instead of death – you see life?

What if you and your organization get future-primed? For many years Nikola Danaylov has been interviewing the future and motivating people all over the world to embrace rather than fear it.

Conversations with the Future came from those interviews and Nik’s unceasing need to explore “What If” with some of the most forward thinking visionaries in the world today.

 

Henri Cueco, peintre politique et écrivain, est mort – voir cet article hommage dans le Monde

18 mars 2017 Non classé 0 commentaire

Passionné par la nature, fidèle de l’émission de France Culture « Des Papous dans la tête », l’artiste s’est éteint le 13 mars, à l’âge de 87 ans.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2017/03/15/henri-cueco-peintre-politique-et-ecrivain-est-mort_5095045_3382.html#ErqEQSO3eOpFU4T0.99

Un drone bon marché pour les agriculteurs à découvrir au Salon Sima © Industrie & Technologies

© Source – Industrie & Technologies

Un drone va être présenté par Airinov lors du Salon de du matériel agricole SIMA. Grâce à son prix abordable, l’agriculteur va pouvoir posséder son propre drone pour réaliser la supervision de ses parcelles. 

Dix-mille euros. C’est le prix du drone de surveillance de parcelles agricoles eBee SQ que présentera Airinov, filiale de Parrot, au salon du matériel agricole SIMA. Celui-ci offre des informations sur l’état de santé des plantes et leur besoin en engrais. Cette aile robuste dispose du pilotage automatique, d’une autonomie de vol de 45 minutes et est adaptée à un usage intensif. Elle permet à l’agriculteur de cartographier lui-même des centaines d’hectares en un seul vol. Car c’est l’objectif d’Airinov : aller vers un drone à la ferme et non à plusieurs exploitations. « Cette aile volante, qui est plus robuste et a une meilleure autonomie que la précédente, a été simplifiée pour être utilisée par l’exploitant, explique Erick Lebrun, directeur marketing d’Airinov. Le nouveau capteur dont dispose cette aile est un produit de Parrot : le Sequoia. »

La machine recueille des images de la parcelle – grâce à son capteur d’images doté de quatre objectifs – pour ensuite réaliser une photogrammétrie. Cette dernière permet de reconstituer ensuite une carte plate avec quatre longueurs d’onde, révélant l’état de santé des plantes et leur besoins en azote. Ces cartographies sont compatibles (ISObus, une norme de communication entre le tracteur et les outils) avec la plupart des GPS de tracteur et leur permettent de réaliser de façon automatique – lorsqu’ils sont équipés de la technologie – et à bonne dose l’épandage. « Avec notre drone, nous sommes capables d’acquérir une donnée à 30 centimètres près, précise Erick Lebrun. Mais on la dégrade pour nous adapter à la technologie. Si le matériel évolue, on pourra fournir des cartes beaucoup plus précises. »

Une solution smartphone est en cours de développement, pour offrir aux exploitants une vue type Google Maps de leurs parcelles. 

RH et leadership : trois grandes tendances en 2017 © Business Digest

14 mars 2017 Non classé 0 commentaire

INVITATION de La Galerie Africaine au salon Zürcher AFRICA du 27 Mars au 2 Avril, Paris 3ème

INVITATION de La Galerie Africaine au salon Zürcher AFRICA du 27 Mars au 2 Avril, Paris 3ème

Une galerie que j’aime car c’est le temps de l’Afrique et que cette galerie a été créee par Aude Minart un oeil expert de l’art contemporain africain doublé d’une approche sensible – empathique et solidaire tres rare

Bravo Aude

Maryline

Contact : audeminart@hotmail.com, www.lagalerieafricaine.com, www.africanmodernart.com, M. 06 60 24 06 26

Mon dernier post sinon sur la galerie Africaine de Aude Minart 

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant