Home » agile » Recent Articles:

Respirez l’innovation « empathique » (agile, hétérodoxe, dialogique .. ) avec Bress l’appli Healthcare à suivre !

3unnamed - copie

Equipe Bress – Lou est caché avec Maryline Passini en pause Respiration en juillet

SYNTHESE TILT-  FORCE INNOVATION DU CONCEPT  BRESS  

Alléger le travail annexe du médecin  (tâches administratives et recueil d’informations) pour libérer le temps d’écoute et de dialogue auprès du patient.
Aider le médecin dans la réflexion avec des algorithmes intelligents pour l’aider à prendre les meilleurs décisions.

Bref, c’est de la double optimisation : ré-humaniser la profession de médecin et ré-initialiser ses connaissances en temps réel ce qui permet donc le diagnostic le plus humain, personnalisé, et efficient – à la pointe des dernières avancées santé …

 

urlCONTEXTE / GENESE  – De la balance connectée aux multiples capteurs qui suivent votre santé en continu à la médecine 5.0 , vous avez tous remarqué que les objets et logiciels centrés sur le bien-être et la santé envahissent notre quotidien.

C’est un marché énorme qui se chiffres à des milliards mais je vous invite à vous plonger dans des indicateurs en dessous de l’iceberg beaucoup plus humains que je préfère – consultez les offres de santé mobile des entreprises suivantes :

AT&T, athenahealth, Apple, Vodafone, Eppocrates, CardioNet, Jawbone, Nike, Fitbit, Motion Computing, Voxiva, AgaMatrix, Qualcomm Life, Airstrip Technologies, Withings, Sotera Wireless, Telcare, AliveCor, Diversinet et iHealth Labs, Google

Toutes ces entreprises et d’autres participent déjà à redistribuer les cartes d’un secteur en pleine mutation qui change radicalement l’écosystème de santé –

  1. la gestion BIG DATA des données de santé. Pour exemple, la possibilité actuelle de mettre en ligne via Google son génome  pour 300 dollars de manière anonymisé soulève des problématiques de sécurisation des données et d’éthique médicale.
  2. la désintermédiation de la santé. Les starts up collectent de plus en plus et de manière de plus en plus fiable et efficiente des données jusqu’ici sous contrôle du médecin. Avec les BIGDATA et le Quantified Self, une nouvelle relation s’instaure entre les starts up et le couple médecin/patient.
  3. l’empowerment du patient. La recrudescence des communautés virtuelles de patients (PATIENTSLIKEME) valorisent les nouvelles compétences du patient, favorisent les échanges entre pairs assurent une meilleure auto-gestion de la maladie chronique.

C’est donc une très grande transformation du secteur de la santé, un Big marché avec une Big Data ultra-sensible qui posent donc de Big questions …

ur3l On peut s’interroger sur l’axiome philosophique et éthique si la médecine n’est pas en train de se de-humaniser réduite à une norme quantifiable ! Oui c’est important de se poser les bonnes questions.

Mais pas question de freiner l’innovation qui fait sens ! La sante connectée est un investissement d’avenir pour notre économie et société (et nous sommes en retard en France) – C’est aussi un Up en faveur de l’homme augmenté « positif » c’est-à-dire à visage humain. Oui, l’important n’est pas d’être pour ou contre la technologie mais de mettre cette dernière à sa juste place et d’en saisir toutes les capacités libératrices . Sans doute faire demain un principe universel de nouveaux droits de l’homme que je résumerai à D’abord ne pas faire mal

Cela suppose d’avoir une vraie vision de l’humain et des technologies, de la santé, de l’innovation et de la mettre en pratique !

 

 

Capture d’écran 2015-06-15 à 20.01.15 8UpTSaYJ_400x400C’est pour cette raison que je vous présente BRESS une start up exemplaire qui devrait vous permettre de respirer la bonne innovation!

Commencez par la vidéo de présentation juste histoire de respirer ! :

J’ai posé quelques questions à ces tout jeunes créateurs que je connais bien – Chaque question est étayée d’un éclairage analyse de prospective – en quoi cela me semble innovant, intéressant et fait sens.

Maryline – Quelle est votre vision de la santé connectée ?

Nous avons l’intime conviction que les nouvelles technologies peuvent aider les professionnels de santé dans la pratique de leur art. En synergie, ils peuvent révolutionner la santé de demain en permettant au patient d’avoir une excellente qualité de soins délivrée par l’ensemble des acteurs du système de santé.

Capture d’écran 2015-06-15 à 19.18.58Bress – Les logiciels de santé en France on besoin d’être plus ergonomiques et pensés pour la simplicité de leur utilisation. Le médecin a besoin d’avoir l’information le plus vite possible, que ça soit de son patient comme les dernières recommandations pour la prise en charge des différentes pathologies. Le but n’est pas de mettre le médecin plus de temps devant l’ordinateur, mais de lui fournir des outils efficaces, afin de passer moins de temps à récupérer les données et plus de temps auprès des patients.

Maryline – pourquoi avoir créer ensemble cette start up  – que partagez-vous ?

imagesBress : Nous misons beaucoup sur l’expérience utilisateur et sur notre agilité, nous travaillons avec plusieurs professionnels de santé en simultané qui chacun soumet ses besoins.

Nous mettons directement en application les propositions de nos, susceptible, futur collaborateur sous forme de “Proof of Concept” que nous déployons en “Closed Beta” sur des communautés intéressés et réactives.
C’est qu’après validation par la communauté que nous poursuivons le développement de version commercialisable.

Regard prospectif : une autre innovation avec un rapport sain à la technologie considérée comme un outil et non une finalité – Recentrage sur l’humain

Face aux défis technologiques l’avenir est à une autre innovation.

  1. Une innovation respectueuse de chacun d’entre nous. Une conception qui intègre le respect des utilisateurs (privacy by design), qui respecte nos identités, nos noms, et les croisements qui sont fait de nos données.
  2. L’avenir est au consentement explicite.
  3. La connaissance de la technologie (ou à l’inverse son ignorance) est la clé qui nous permettra de basculer d’un environnement où l’on est sous contrôle à un environnement ou l’on est plus libre car l’on retrouve le contrôle de la technologie.
  4. C’est l’humain qui doit contrôler la machine, et jamais l’inverse.
  5. Ce sont des technologies à visages humain qu’il nous faut – des technologies chaudes, contemplatives, inclusives, ambiantes etc qui augmentent nos sens, nos capacités qui nous rendent la vie plus faciles, plus pratique, plus simples etc …  

Maryline – Comment voyez vous évoluer Bress si ça marche ? Qu’aimeriez vous faire en plus sur ce créneau ?

Capture d’écran 2015-06-15 à 19.31.07BRESS : Notre processus de développement nous permettra de couvrir un ensemble de besoins ressentis par les professionnels de santé. Par exemple nous pourrons ajouter une interface d’aide à la décision permettant aux médecins de pouvoir tenir compte de plusieurs éléments dans leurs prise en charge, par exemple une valeur biologique et un état clinique de manière simultanée. A terme, notre plate-forme sera capable de recevoir des requêtes de n’importe quel médecin dans le monde, de traiter cette requête et répondre par une recommandation validée scientifiquement par des comités d’experts (guidelines ou conférences de consensus).

Nous créons un ensemble de solution, pratiques et pertinentes pour les professionnels de santé, leurs utilisations progressive nous permettes d’analyser les données traitées et in fine, créer un outil de recherche clinique. Cela permet de légitimiser notre approche et faire avancer la médecine dans sa globalité.

Regard prospectif : oui à une autre innovation DIALOGIQUE

En effet Bress est pensé comme un outil   – un nstrument, et même demain une infrastructures, c’est-à-dire comme un support pour l’action et l’interaction, et non comme un outil rigide aux usages bien identifiés. Bress s’engage d’emblée dans des formes de dialogue avec les médecins usagers, les patients et tous ceux qui seront demain leur partenaires, financeurs, intermédiaires les considérant tous comme des acteurs de l’innovation et de l’évolution pertinente et vivante de la plateforme

charly lou christof gdf bress team

Bress team : Charly, Lou et Christof.

Que retenir : respirez une autre innovation avec Bress

En effet il est temps de comprendre que l’innovation dans un monde ultra-connecté doit devenir continue, écosystémique, agile, protéiforme et parfois militante. C’est le cas de Bress et les membres de l’équipes sont des militants de l’innovation « libre » et intelligente. L’innovation hétérodoxe est pour nous tous un investissement d’avenir. C’est une confiance active en la capacité d’imagination, de collaboration, de créativité, d’échanges de tous.

Voilà pourquoi je soutiens activement Bress et toute son équipe – Et maintenant place à Bress toutes les infos et des selfies courts de chacun des membres que je connais et avec qui je travaille sur des projets très pointus de prospective – Bravo les garçon – Moi, je respire avec vous ! Maryline

  Retrouver Bress sur le web

Bress Website : www.bress.fr

Linkedin : https://www.linkedin.com/company/bress

Twitter : https://twitter.com/bresshealthcare

Facebook : https://www.facebook.com/bresshealthcare

Notre première application :

www.bress.fr/starelab

Blog Stare Lab :

https://medium.com/starelab-le-blog/stare-lab-3af6fe95a906

Capture d’écran 2015-06-15 à 19.16.06

© Christof Lambrechts

 

lou et charly - les deux font la paire !

lou et charly – les deux font la paire !

L’équipe

Lou Husson :

Parcours atypique, après un cursus professionnel et un BTS de Management en poche, Lou a décider d’intégrer l’école Epitech afin de comprendre le développement.

3ans après, Lou est cofondateur de Bress Healthcare ainsi qu’Evangeliste Europe pour “The French Tech Alumni Network : While42.”

Medium : https://medium.com/@loukan42/

Linkedin : https://fr.linkedin.com/in/louhusson

Aubert Charly :

Charly Aubert, a commencé à travail dés son jeune âge, pour payer ses études, entrepreneures dans l’âme et fan de nouvelle technologie. Il décide d’intégrer l’école Epitech, afin de réaliser ses idées, il se spécialise dans le développement, mais surtout dans l’entrepreneuriat, Fort de son expérience acquise grâce à l’école, 3 ans plus tard, il décide de quitter Epitech pour lancer Bress.

 

https://fr.linkedin.com/in/charlyaubert

https://twitter.com/barwtoski

anthony bressAnthony Palasse :

Anthony Palasse, 27 ans, originaire de l’Ile de la Réunion, diplômé d’Epitech, je suis passionné de nouvelles technologies et l’entrepreneuriat. J’ai été porteur de projet associé dans l’impression 3D pendant 1 an et demi au sein du projet Makao3D. Je participe au développement du réseau While42, réseau d’ingénieurs français dans le monde, en étant manager du chapitre de Montpellier, nous sommes aujourd’hui une vingtaine de membres. J’ai été pendant 2 ans directeur pédagogique adjoint au sein d’Epitech Montpellier. Aujourd’hui CTO chez Bress, je suis responsable du développement technique, suivi, organisation de nos solutions, produits. Mon ambition est de révolutionner le secteur de la santé mondiale, transformer la santé en E-Santé 2.0.

Twitter

Linkedin

jordan charly anthony christof lou hackaton bressJordan Lorho :

Jeune développeur en informatique, passionné par les technologies web et la démarche d’innovation, autant dans la technique que dans les services. Travailler pour Bress est donc une évidence, car pour disrupter la santé il faudra autant faire changer les habitudes des médecins que de trouver des solutions techniques pour améliorer l’expérience procuré par nos outils.

https://twitter.com/JLorho

https://www.linkedin.com/in/jordanlorho

christof bressChristof Lambrechts :

Christof Lambrechts, auto entrepreneur et graphiste depuis 5 ans, diplômé d’une licence Infocom et autodidacte dans le domaine du design. J’ai toujours eu cette vocation d’entreprendre, de créer et surtout de ne rien lâcher. Designer chez Bress mon objectif est de trouver des solutions simple et efficace pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible sur chaque application développé par Bress.        

https://fr.linkedin.com/in/lambrechtschristof

Juan :

Interne en médecine générale dans la faculté de médecine Paris Descartes. Actuellement en cours de préparation de sa thèse de médecine qui traite la réalisation d’un algorithme décisionnel en ligne. Très intéressé par les nouvelles technologies, Juan a développé un moteur de recherche pour la consultation de médecine générale appelé Tools&Docs qu’il a déjà présenté à trois Congrès de Médecine. Juan et l’équipe Bress se sont rencontrés en Mars 2015, suite à un coup de foudre au niveau de leurs visions et de leurs stratégie, Juan a rejoint l’équipe en tant que co-fondateur.

Twitter

LinkedIn

En direct de C2-MTL by proame : pensez Design Thinking – Le design up’changement – création … avec bons sens cependant !

cbd_300pxOn parle de plus en plus de design thinking en termes d’innovation et de création. En matière de prospective et d’innovations vraies, cette démarche est intéressante car elle replace la création, l’intelligence émotionnelle, le terrain, les liens …au coeur du business, du management et de l’innovation. Attention cependant – c’est une des solutions et des composantes de l’innovation – mais ce n’est pas la seule ! Et pour moi la simple idée de figer des méthodes est déjà une erreur et une entrave à la création. Surtout à une époque d’accélération exponentielle des technologies et d’une évolution constante de la nature même de notre cerveau, notre pensée etc …Mais cette discipline ouvre la voie d’une ère de la création et de l’intelligence esthétique que je soutiens.

Capture d’écran 2013-05-21 à 17.46.26Voici un petit aperçu de la conférence du designer Fred Dust ce matin à C2-MTL à Montréal … et vous pourrez je pense retrouvez sa vidéo sur les sites communautaires de c2-MTL . Vive ‘open création – Maryline

Capture d’écran 2013-05-19 à 18.12.48Opening speaker…
 
Fred Dust…

What do you do?

I am designer
Fashion?
nop
interiors?
nop….
The world is being more distrupted than ever before / publishing / health care / etc…
How can design help crisis management?
Design = thinking very carefully about what we put in the world.
We should all be designers
3 design practices
 
01- look, really look
Seems easy, but hard
We do not know how to look and listen anymore
Spend time to observe, really observe
Le petit puppy pet store, observe the crowd : people picking put puppies / people picking  people picking up puppies / people watching people picking  people picking up puppies….
Build Empathy
Feel like they do / we are designing for our specie / we should have insight
02 – interpret – translate – steal
See further…. / Embrace context / Beware of precedent:
03 – Be brave
Prototyping helps, examples from Peru…
voting in Peru: people do not vote because people beleive the gvt is corrupt
Design challenge: how do you get people to beleive that teh gvt is not corrupt?
Distrust of Lima police
Everyone trusts mothers
So mothers were hired to become police officers
Trust was built into the police
Another example from Peru:
Sticker campaign in Peru: stick a sticker on whatever needs to be changed ! 🙂
Most important Practice to be a good designer: Hope and Optimism
PS:
Questions from audience:
01 – how is Big Data is going to change our world?
Fred:
We see distruption as it is happening
Big Data is the next distruption
We are not sure what it means yet
What do we do with it?
How do we humanize Big Data and Utilize it?
To be seen…
Et vous, lecteurs de Proame, qu’en pensez-vous?
02 – What is teh main obstacle that blocks one from becoming a designer
Fred:
tuning out the world is a big block, we are too tuned into ourselves…
Et vous, lecteurs de Proame, qu’en pensez-vous?
belphotoDominique Bel, @ C2MTL… Enjoying…

C2-MTL / J -2 by proame : joignez vous à la conversation, cultivez l’esprit création – innovation, pensez autrement !

Capture d’écran 2013-05-19 à 18.12.48Pendant toute la durée de la manifestation C2-MTL, Proame vous fera participer à l’événement par des post journaliers, des vidéos, des comptes rendus, etc … et  des compléments rebonds d’infos analyses de proame en réaction aux différents sujets. Merci à toute l’équipe C2MTL de rédaction, de communication et à Dominique Bel qui vont nous faire vivre à la montréalaise et butiner esprit hyper créatif (création vs créativité – innovation de Sens )

A J-2 de C2, je vous invite à découvrir leur Guide PDF:

(FR) http://www.c2mtl.com/guide/guide_fr.pdf

(EN) http://www.c2mtl.com/21-05-2013/

Mais aussi et surtout à vous connecter C2-MTL via tous leurs relais de transfert de savoirs et connaissances vives sur les réseaux sociaux – Vive l’open création, le partage des idées – Les liens valent plus que les biens – Maryline

Liste des réseaux sociaux open partage d’idée de c2-Mtl :

frlinkedinfrtwitterfrpinterestfrgooglefryoutube

Innovation intelligente : PERNOD RICARD lance son premier réseau social d’entreprise nommé Pernod Ricard Chatter

chatter-bd2_0 Pernod Ricard s’est associé à Salesforce.com pour créer son premier réseau social d’entreprise nommé Pernod Ricard Chatter.

« Partagez une nouvelle idée chaque jour », c’est l’accroche choisie pour qualifier Pernod Ricard Chatter conçu pour être un accélérateur d’idées au niveau mondial. L’innovation, axe stratégique central pour le groupe, est au centre de ce projet.

Entre la prise de décision et les phases pilote, il aura fallu moins de 6 mois pour créer ce tout nouveau réseau. Pernod Ricard Chatter rassemble les 18 800 collaborateurs du groupe sur une seule et même plateforme de « cloud computing », dont Salesforce.com est le leader mondial – Maryline

Les 10 ruptures technologiques 2013 annoncées par le MIT

8F2C449BA52D7435F17098D738464AL’apprentissage global : ce concept intègre de nouvelles capacités dont sont dotés les ordinateurs, traduction automatique, reconnaissance des objets et intelligence artificielle.

Les médias sociaux « ponctuels » : il s’agit d’un nouveau type de message destiné à un utilisateur particulier et qui disparaît aussitôt que celui-ci en a pris connaissance, ne laissant ainsi aucune trace.

Le séquençage génétique prénatal : cette technique pourrait permettre de connaître, avant même la naissance d’un enfant, ses risques génétiques de prédisposition à certaines maladies.

La production 3D : il s’agit de l’ensemble des techniques qui permettent de produire directement un objet complexe par impression 3D. Général Electric s’apprête à produire certaines pièces d’avions grâce à cette méthode révolutionnaire.

Le robot autonome* : il s’agit d’un nouveau type de robot comme le « Blue Collar », développé par la NASA, capable de s’adapter à un environnement complexe et de faire face à une situation nouvelle, non prévue dans sa programmation.

Les neuro implants : on sait à présent « leurrer » la mémoire chez le rat et lui implanter certains souvenirs artificiels. Certains scientifiques pensent qu’il sera possible d’ici quelques années « d’implanter » certains souvenirs dans le cerveau de personnes souffrant de pathologies affectant la mémoire à long terme.

La montre intelligente : tous les géants de l’informatique et de l’électronique travaillent sur ce type de montre qui deviendra une sorte de « couteau suisse » intégrant de multiples fonctions : téléphone, dictaphone, accès Internet, consultation vocale des courriels, GPS, surveillance des paramètres biologiques…

Les panneaux solaires souples à très haut rendement : des progrès en physique des matériaux et en nanotechnologies permettent à présent d’envisager la production industrielle de cellules solaires flexibles, légères et possédant un très haut rendement de conversion. Ce type de cellules, qui seraient applicables partout (murs, vêtements, appareils numériques) pourrait révolutionner le secteur de l’énergie.

Les données « à haute valeur sociale » : on sait à présent recueillir et analyser, à partir de l’utilisation que font de leur téléphone et tablette les utilisateurs, une multitude de données présentant un grand intérêt collectif et concernant les modes de déplacement, les habitudes de consommation et même l’état de santé de la population.

Les réseaux en « super grille »: il s’agit de réseaux intelligents de production de distribution d’énergie, intégrant de multiples sources d’énergie et de multiples niveaux de production (locale, intermédiaire et global) permettant d’ajuster en temps réel l’offre et la demande d’énergie au niveau d’un pays ou même d’un continent.

MIT

 * A savoir que les premiers robots taxis sont arrivés au Japon

Agenda digital : 2013 M2M & Internet of Things Global Summit -1-2 octobre 2013 – Washington, DC

[+]

The 2013 M2M & Internet of Things Global Summit will take place in Washington DC on October 1-2, and will provide a high-level meeting point for all representatives from the global M2M & IoT communities.

With contributions from all of the main stakeholders at both an industry and policy level from the US and beyond, this conference will take a comprehensive look at the latest technologies and innovations in the field of The Internet of Things.

Technology and its role in society is evolving dramatically. Smarter technologies are opening up new horizons in the fight against many of the world’s most pressing challenges. From boosting economic growth to tackling climate change and improving public health; to making businesses more productive and profitable, and improving consumer experience.The Internet of Things creates new possibilities and has the potential to enable a plethora of new responses to such challenges.

This event will offer participants the chance to exchange views on the current IoT ecosystem and the opportunity to see what M2M and IoT technologies are available to industry, businesses and end users.
Speakers and delegates will explore how both the public and private sectors need to work together to create an environment for increased innovation, investment and economic growth, as well as the emerging key issues that are affecting the sector, including user data protection and security for devices, as well as the additional resources that are required for a fully integrated Internet of Things.

Sessions at the event will include: – Realizing the benefits of M2M, Smart Cities and The Internet of Things – Building trust and confidence – Enabling Device Security – Financing the Internet of Things – IoT Devices in the 4G era – Spectrum Management and IoT – Governance and Standardization – The role of Cloud Computing  and other ‘Big Data’ technologies for IoT – The Connected Home

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant