Home » extra-ordinaires » Recent Articles:

Prospective : un nouveau type de batterie basé sur les graphenes- Meet the scientific accident that could change the world

Superbe découverte scientifique et merci Nicolas Grilly pour l’info veille .

Source :

http://io9.com/5987086/meet-the-scientific-accident-that-could-change-the-world

Capture d’écran 2013-03-25 à 14.42.22Vidéo : http://vimeo.com/51873011

Last year, researchers at UCLA made a rather fantastic, if serendipitous, discovery. A team of scientists led by chemist Richard Kaner had just finished devising an efficient method for producing high-quality sheets of the Nobel-prize winning supermaterial known as graphene — with a consumer-grade DVD drive. That was groundbreaking in and of itself, but the real surprise came when Maher El-Kady, a researcher in Kaner’s lab, wired a small square of their high quality carbon sheets up to a lightbulb. Then something incredible happened.

As the video above explains, Kaner and El-Kady had stumbled upon an energy storage medium with revolutionary potential. Imagine filling your smart phone with a long-lasting charge in just a couple seconds, or an electric car in a minute. Future applications, first described in a March 2012 issue of Science, looked very promising.

Fast forward one year, and Kaner and El-Kady are even closer to realizing a tomorrow rich with supercapacitor technology. In a paper published in a recent issue of Nature Communications, the researchers report that El-Kady’s original fabrication process (highlighted in the video) can be made even more efficient. More efficient production of high quality graphene means it’s scalable. And scalability, of course, can lead to manufacturing and wide-scale technological implementation. As the researchers note in the abstract to their paper [emphasis added]:

Here we demonstrate a scalable fabrication of graphene micro-supercapacitors over large areas by direct laser writing on graphite oxide films using a standard LightScribe DVD burner. More than 100 micro-supercapacitors can be produced on a single disc in 30 min or less… These micro-supercapacitors demonstrate a power density of ~200 W cm−3, which is among the highest values achieved for any supercapacitor.

The upshot? The supercapacitors that Kanery and El-Kady are producing with freaking DVD burners could find their way into consumer tech way sooner than many might have originally guessed. (While minute-charge electric cars may still be a ways off, the fact these sheets are as unobtrusive and flexible as they are bodes well for their incorporation into near-future technologies like roll-up displays and e-paper.) According to Kaner, his lab is already courting partners in industry. Color us excited.

H/T Santiago!

Se nourrir de la beauté du monde : chronique du magazine CLE (sortie prochain numéro 31 janvier)

Mon cher cousin des villes,

Je suis allé voir l’autre soir le film L’Odyssée de Pi , cette histoire d’un jeune garçon indien qui, à la suite du naufrage du cargo transportant le zoo familial vers les Etats-Unis, se retrouve seul survivant dans un canot de sauvetage avec un tigre du Bengale ! Tout le film tient sur le rapport entre l’homme et la bête qui se domptent et s’apprivoisent l’un l’autre, dans cet effort acharné de survie commune et aussi sur le rapport inouï qui s’établit entre eux et l’immense nature, calme ou déchaînée, de l’océan et de l’univers qui l’entoure. A part quelques rares longueurs, c’est vraiment très beau et profondément stimulant, car ce film n’est jamais mièvre et se révèle d’une force et véracité surprenantes. La violence des situations vécues débouche sur un questionnement métaphysique parfaitement rendu, qui laisse le spectateur nourri en profondeur et donc serein. Je l’ai vu en 3D, mais on peut le voir sans perdre grand chose, en version normale, sinon le relief de quelques scènes comme celles de la tempête.

Lire la suite sur : se-nourrir-de-la-beaute-du-monde?utm_medium=email&utm_campaign=CLES+vous+souhaite+une+tr%C3%A8s+belle+ann%C3%A9e+…&utm_source=Julie1&utm_term=

 

GENEROSITE COMMERCANTE : la gentillesse est l’unique prix des chocolats Anthon Berg au Danemark

La gentillesse, l’empathie peuvent changer le monde.

Voici une belle idée de générosité commerçante danoise et en plus hyper moderne (digital, éphémère, pop up ..beau ! ) ! Pour la marque de chocolat Anthon Berg, la vie quotidienne devrait être comme une boîte de chocolats : très généreuse !

Convaincue « qu’il n’y a pas assez et que nous avons de plus en plus besoin de générosité dans la vie quotidienne, la marque Anthon Berg a ouvert, en mars 2012 et pour une seule journée, à Pâques, un magasin éphémère, autoproclamé « généreux » : GENEROUS STORE. En effet, les boîtes de chocolat vendues ne l’étaient pas en contrepartie d’argent… mais en contrepartie d’une promesse d’un acte de gentillesse. Le prix des chocolats a été converti en acte promesse de gentillesse.

Parmi la trentaine de « bonnes résolutions » proposées : ne pas dire de mal de son conjoint pendant un mois, lui servir le petit-déjeuner au lit pendant une semaine, aider un proche à nettoyer sa maison, etc. Pour être certaine que l’engagement ne serait pas pris à la légère pour obtenir les confiseries puis non tenu, la marque proposait des iPads en libre-service avec une application facilitant l’envoi direct via Facebook de la promesse à l’ami ou au parent concerné.

Cette traçabilité des promesses organisées, chacun pouvait obtenir la contrepartie chocolatée de sa promesse…  Depuis, les photos de couples, d’amis et de familles « réchauffées par ses actes »  n’ont pas manqué d’affluer depuis, au fur et à mesure de la réalisation effective des promesses !

Vive la générosité commerçante – Maryline

Vidéo sur watch?v=kqH7RhIZ3ts

Newsletter spéciale Proâme Saint Valentin 2012 : » Je veux des moments »

Voici en PDF la Newsletter spéciale Proâme Saint Valentin : » Je veux des moments »: 12fevrier-Newsletterspeciale- proame 2012

Pour la Saint-Valentin et pour toucher vos clients, n’offrez pas des choses !

Ils préfèrent des moments : extraordinaires, éphémères, rares, exclusifs, d’exception (voir page 2)

mais aussi et surtout de partage ! (voir page 3)

page 4 n’oubliez pas votre déclaration d’amour à la planète avec pleins de trucs verts.
Excellente lecture.
La prochaine Newsletter de mars 2012 aura pour sujet :

  • L’économie du partage et la consommation collaborative :  le vrai Social Business contemporain de notre époque initié par la multitude – culture du Nous en mouvement.

Maryline et Marie-Laure

Moment céleste : le grand rendez-vous de Venus avec la Terre et le Soleil

Et si vous faisiez de la Saint Valentin un moment céleste en le fêtant  le 05 et 06 juin !

Pourquoi ? Car  c’est le grand rendez-vous de Vénus, du Soleil et de la Terre : le prochain « flirt » sera  en 2117 !

C’est un phénomène rare. Il s’est produit la dernière fois le 8 juin 2004. Ces deux passages séparé de 8 ans font suite à deux passages séparés eux aussi de huit ans les 9 décembre 1874 et 6 décembre 1882 et sera suivi par ceux du 11 décembre 2117 et du 8 décembre 2125.

Pourquoi ce phénomène est il si rare ?

Vénus tournant autour du Soleil en 225 jours et passant entre la Terre et le Soleil, la logique voudrait que, tous les 584 jours, à chaque conjonction entre la deuxième planète de notre système et son étoile, la Terre puisse contempler la promenade de la frêle et sombre silhouette de Vénus sur l’astre brillant. Sauf que Vénus et la Terre n’évoluent pas sur les mêmes plans orbitaux. Vénus passe donc la plupart du temps au-dessus ou en dessous du Soleil. En bref, elle se dérobe. Pour la voir, il faut que les planètes et leur étoile se placent sur la ligne d’intersection des deux plans orbitaux. Fidèle, la Terre s’y pointe chaque année en décembre et en juin, mais Vénus se fait désirer. Vénus passe devant le Soleil à intervalles de 113 et 130 ans, et par paires espacées de 8 ans.

Un moment céleste unique donc pour nous : si le dernier transit avait été largement visible en Europe et avait donné lieu à de nombreuses manifestations. En 2012, en France, peu de chances d’apercevoir Vénus. Une heure après l’aube, elle aura  déjà filé. Où l’observer ? Dans l’hémisphère Nord, en plein désert de préférence, pour qu’aucun nuage ne vienne troubler ces retrouvailles célestes… L’Asie du sud-est et la zone Pacifique seront donc cette fois-ci plus favorisées et pourront pleinement jouir du spectacle. Même le cosmos n’a d’yeux que pour l’Asie !

Il n’y aura plus d’autre occasion dans la vie des hommes et des femmes susceptibles d’en profiter avant 2117 ! Maryline Passini

Les nouveaux macarons Pierre Hermé : 10 parfums de jardins ré enchantés

A partir du 30 janvier 2012, Pierre Hermé (Alsacien – qui le sait ?) proposera 10 nouveaux macarons dénommés Les jardins hymne aux parfums et couleurs de la nature.

Cette nouvelle  collection  qui rime avec tendances culinaires  est aussi un miroir des envies et des plaisirs nomades modernes.

Tendance Nature ré enchantée : Les mille et parfums et couleurs de la nature / L’odorat clés (né nez .. Nez pour sentir)

Le pâtissier a « troqué » son tablier contre celui d’un jardinier et du nez subtil d’un parfumeur. nous avons besoin d’odeurs et senteurs pour vivre, nous sentir bien.  La nature nous ressource, nous enchante !

«  Pour cette collection  » Les Jardins », j’ai abordé mon travail sur les associations de saveurs à la manière d’un parfumeur » commente Pierre Hermé,  » la thématique des Jardins est apparue comme une évidence, tant les fleurs, les épices, les végétaux étaient présents dans mes créations  » ajoute-t-il.  » C’est un fil d’Ariane que je poursuis, un ensemble de créations baptisé  » Sous le Signe de Nature  » et qui traduit peut-être le fait que nous avons tous besoin d’évasion, de rêve et de plaisir… « .

Tendance éphémère durable / délicatesse / bouchée et plaisir sucrés (goûter ré enchanté)

Délicat, éphémère, chacun des dix macarons qui composent cette collection de 10 jardins sera proposé pour une durée limitée à un mois de février à novembre dans les boutiques Pierre Hermé Paris (et sur le site constamment – si vous avez raté un mois ! ). Des instants fugaces de bonheur à l’instar des fragrances dont Pierre Hermé a tiré son inspiration. Chaque mois, une nouvelle expérience gourmande et sensorielle.

Tendance jeu, communautés participative t une générosité commerçante

Chaque mois, une carte à collectionner accompagnera chaque macaron  » Les Jardins « . Les gourmands assidus auront à coeur de les conserver. Une récompense les attendra en fin d’année… Début décembre 2012, une rétrospective de ces instants gourmands réunis dans une boîte collector leur sera offerte dans les boutiques Pierre Hermé Paris.

Voici  3 exemples

En février : Malicieux Jardin Enchanté qui, sous sa coque de rose et de vert bombée, s’amuse à égarer lessens. Imaginez-vous mordre dans un macaron twistant harmonieusement douceur d’une crème au zeste de citron vert et acidité d’un coeur de framboise que la note intrigante du piment d’Espelette vous claque au palais pour mieux libérer les saveurs. Choc des goûts et destextures. Un instant de pur enchantement.

 

En mai Mai 2012 : Macaron Jardin Parfumé

Rose et Jasmin pour ces macarons de printemps qui me rappelle la Chine personnellement

« De l’évocation d’un parfum aux notes de rose et de jasmin, Joy de Patou, Jean-Michel Duriez, nez de Rochas, déclenche chez Pierre Hermé l’envie de travailler ces mêmes saveurs dans un macaron. Plus qu’un mélange, une succession de goûts. Dissociés, la crème à la rose et le coeur de crème au jasmin finissent par s’unir dans une découverte progressive. Ni tout à fait le goût de la rose, ni tout à fait le goût du jasmin. Une évidence. »

Juin 2012 : Macaron Jardin du Paradis : composés d’anis et de safran

« Dualité des couleurs de la coque moelleuse par analogie aux saveurs qu’elle renferme, ce macaron a le goût raffiné des terres orientales. Une juste alchimie entre le safran parfumé et l’anis suffisamment subtil pour le laisser fleurir, qui s’épanouit dans le temps. Enfin, le safran s’efface, l’anis reste. »

 

 

 

Découvrir les autres « fleurs du jardins Pierre Hermé » sur :les-nouveaux-macarons-de-pierre-herme-decouvrez-les-en-avant-premiere_13051.html?p=3#diaporama

Maryline

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant