Home » technologies du changement » Recent Articles:

Video on Instagram : langage emotionnel

 half years, Instagram has become a community where you can capture and share the world’s moments simply and beautifully. Some moments, however, need more than a static image to come to life. Until now these stories have been missing from Instagram.

Voir vidéo sur : http://blog.instagram.com/post/53448889009/video-on-instagram

Capture d’écran 2013-06-24 à 20.01.10Today, we’re thrilled to introduce Video on Instagram and bring you another way to share your stories. When you go to take a photo on Instagram, you’ll now see a movie camera icon. Tap it to enter video mode, where you can take up to fifteen seconds of video through the Instagram camera.

You’ll also find that we’ve added thirteen filters built specifically for video so you can keep sharing beautiful content on Instagram. When you post a video, you’ll also be able to select your favorite scene from what you’ve recorded as your cover image so your videos are beautiful even when they’re not playing.

We’re excited to see what the community will bring to video, whether it’s your local cafe showing you just how they made your latte art this morning or an Instagrammer on the other side of the world taking you on a tour of their city, a mother sharing her joys in parenting as her children laugh and play or your favorite athlete taking you behind the scenes.

So what does this mean for your content? Nothing’s different from photos. We’re still committed to making sure you have control over all of your content. Only the people who you let see your photos will be able to see your videos. And as with photos, you own your videos. You can learn more about Video on Instagram— including our new Cinema feature — by visiting the Instagram Help Center.

We can’t wait to see what you’ll create.

— Kevin Systrom, Co-founder, Instagram

Video Source: Instagram

Related:
Video on Instagram
Co-founder Kevin Systrom Introduces Video on Instagram—June 20th, 2013

Augmented Reality: An Emerging Technologies Guide to AR

[+]With the explosive growth in mobile phone usage and rapid rise in search engine technologies over the last decade, augmented reality (AR) is poised to be one of this decade’s most disruptive technologies, as the information that is constantly flowing around us is brought into view, in real-time, through augmented reality. In this cutting-edge book, the authors outline and discuss never-before-published information about augmented reality and its capabilities. With coverage of mobile, desktop, developers, security, challenges, and gaming, this book gives you a comprehensive understanding of what augmented reality is, what it can do, what is in store for the future and most importantly: how to benefit from using AR in our lives and careers.

  • Educates readers how best to use augmented reality regarless of industry
  • Provides an in-depth understanding of AR and ideas ranging from new business applications to new crime fighting methods
  • Includes actual examples and case studies from both private and government applications

Kindle edition also available at this link

 

Prospective 2045 : 15 et 16 juin 2013 – Global Future 2045

Visionaries and world-class practitioners in science, technology and ethics will join educators, futurists, philosophers and spiritual leaders at the 2nd International Global Future 2045 congress at the Alice Tully Hall, Lincoln Center, New York, June 15-16, 2013.

Global Future 2045 is a one of a kind congress, premised on the notion that the world stands on the brink of global change. In order for civilization to move to a higher stage of development, humanity vitally needs a scientific revolution and significant spiritual changes that will be inseparably linked, supporting and supplementing each other.

GF2045 discussions will include global challenges and science mega-projects to address them and insights on these matters from various spiritual traditions. The main focus will be the Avatar Project, which includes the development of anthropomorphic robots, telepresence systems, brain-computer interfaces (BCI), life-support systems for the brain, neuroprostheses, whole brain modeling, consciousness theory, and roadmaps for non-biological mind substrates.

Speakers at Global Future 2045 include:

  • Ray Kurzweil,  — Director of Engineering, Google; futurist and inventor, co-founder, Singularity University, and author of How to Create a Mind and The Singularity is Near.
  • Dr. Marvin Minsky — A.I. pioneer, professor of Media Arts and Science, MIT Media Lab.
  • Dr. George Church — Harvard University PhD, molecular geneticist, pioneer in personal genomics and synthetic biology.
  • Dr. James Martin — British author and entrepreneur and the largest individual benefactor to the University of Oxford in its 900-year history.
  • Dr. Peter H. Diamandis — Founder and Chairman, X Prize Foundation, Co-founder, Singularity University, author of Abundance.
  • Dr. David Hanson — Robotics designer and researcher, creating androids: humanlike robots with intelligence and feelings.
  • Dr. Hiroshi Ishiguro — Android Creator, Director of the Intelligent Robotics Laboratory in Osaka, Japan. Dr.
  • Theodore Berger — USC Professor, brain prosthesis technology developer.
  • Dr. Ed Boyden — Optogeneticist, neuroscientist at MIT, associate member McGovern Institute for Brain Research.
  • Mahayogi ‘Pilot’ Baba — Self-realized Siddha Master. Mahamandaleshwar of the Juna Akhara Order of Hindu Monks.
  • Dr. Amit Goswami — Professor Emeritus from the Theoretical Physics Department of the University of Oregon.

Event Site: GF2045

Philippe Starck veut démocratiser l’espace via sa maison productrice d’énergie

Le designer français Philippe Starck , le 5 octobre 2010, à Paris.

Voici un article paru dans le Monde Style – Starck annonce sa maison à énergie positive : http://www.lemonde.fr/style/article/2013/05/22/philippe-starck-cree-une-maison-productrice-d-energie_3415066_1575563.html

La nouvelle création de l’architecte et styliste français pourrait bien révolutionner l’habitat. Philippe Starck a présenté une maison qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme devant la conférence C2-MTL à Montréal, mardi 21 mai. L’objectif de ce rendez-vous est d’encourager l’innovation, et ses organisateurs espèrent qu’il fera de cette ville canadienne le « Davos de la créativité ».

Le bâtiment dans lequel M. Starck devrait s’installer d’ici à un mois, est « fait d’éléments préfabriqués et très accessibles sur le plan financier ». La présentation de ses idées a été un feu d’artifice continu de plus de cinquante minutes, pendant lesquelles il a évoqué ses différentes réalisations, du yacht du fondateur d’Apple, Steve Jobs, à une brosse de WC, en passant par une lampe en forme de kalachnikov, des chaises, un divan conçu spécialement pour l’amour (cette invention est une forme de défense de la femme, qui souffre plus souvent que l’homme sur un lit inconfortable, a-t-il souligné), et un autre bateau hybride, mû par un moteur fonctionnant à l’hydrogène et à l’énergie solaire.

« DÉMOCRATISER L’ESPACE »

« Je suis un génie », a lancé le créateur de 64 ans, avant d’affirmer : « Il ne s’agit plus de rendre notre vie meilleure, il faut assurer notre salut. » D’ici à quinze ans, « nous serons tous bioniques », avec des puces électroniques implantées dans le corps, a-t-il prophétisé, et, à plus long terme, il s’agira de « démocratiser l’espace » et de prévoir une migration de l’humanité vers un autre système solaire. Dans l’immédiat, il faut se dépêcher d’inventer de nouvelles matières plastiques, car l’épuisement du pétrole fera disparaître celles que l’on produit actuellement

Se faisant le promoteur du « design démocratique » et de l’écologie, Philippe Starck a été interrogé sur le paradoxe entre ces objectifs et ses travaux pour les milliardaires. Il a répondu en évoquant Robin des Bois, qui prend l’argent chez les riches pour le donner aux pauvres.

Curieusement, s’exprimant devant des centaines de personnes dans la deuxième ville francophone du monde, Philippe Starck a choisi de parler en anglais, ce qui ne l’a pas empêché de faire rire son auditoire.

C2-MTL: dans la boule de cristal d’Intel (source La Presse)

Steve Brown...

Steve Brown

Voici un article sur la conférence de Steve Brown, prospectiviste de Intel –

Source © Article de La Presse

http://affaires.lapresse.ca/economie/technologie/201305/24/01-4653932-c2-mtl-dans-la-boule-de-cristal-dintel.php

(Montréal) Dans l’univers futuriste de Steve Brown, les lumières et la musique s’ajustent à votre humeur dans la maison. Au lieu de passer votre samedi après-midi dans les salles d’essayage des magasins, vous faites vos emplettes devant le miroir de votre chambre. Et avant d’entrer dans le bureau de votre médecin, celui-ci sait ce que vous avez mangé cette semaine et si vous avez cessé d’aller au gym.

Non, Steve Brown n’est pas un auteur de science-fiction. Mais c’est tout comme: chef-évangéliste et futurologue d’Intel, son travail est de prévoir le futur – ou plutôt de quoi le futur aura l’air grâce aux avancées de l’informatique.

«Les ordinateurs deviendront de plus en plus petits, et nous pourrons mettre de l’intelligence informatique dans presque n’importe quoi, ce qui nous permettra de transformer des objets de la vie de tous les jours d’une façon que nous n’aurions jamais imaginée», dit-il en entrevue à La Presse, après son discours mercredi à la conférence C2-MTL.

Deviner l’humeur

Sa vision de l’avenir: dans un jour pas si lointain (de 10 à 15 ans, estime-t-il), un ordinateur devinera l’humeur des gens qui porteront un bracelet mesurant leurs signaux corporels et captant leurs conversations.

«Quand un ordinateur aura la capacité de voir et comprendre l’attitude humaine, il deviendra alors une bien meilleure interface entre l’humain et son environnement, dit le futurologue d’Intel, le plus important fabricant de microprocesseurs du monde. La reconnaissance de la voix [ex.: le logiciel Siri d’Apple] est une très petite étape. Ce qui m’intéresse davantage, c’est qu’un ordinateur puisse voir. En voyant, il pourra conduire une voiture, savoir qui est à la maison, prendre des décisions selon son champ de vision.»

Questions éthiques

Vie à la maison, moyens de transport, commerce de détail, soins de santé: l’informatique du futur bouleversera plusieurs secteurs d’activités (voir capsules). Mais l’univers de Steve Brown soulève plusieurs questions éthiques. Veut-on être constamment branché sur une machine? Comment notre information personnelle sera-t-elle utilisée par la suite?

«Il faudra se donner des limites, avoir une conversation sur le sujet, dit-il. En elle-même, la technologie n’est pas bonne ou mauvaise. Avec mon téléphone portable, je peux être le bon fils qui appelle sa mère ou l’imbécile qui ne parle à personne durant un souper parce qu’il envoie des textos.»

Futurologue d’Intel (le premier de l’entreprise) depuis une demi-douzaine d’années, Steve Brown demande parfois l’aide d’auteurs de science-fiction.

Vision de l’avenir

«La science-fiction ne présente pas une vision positive du futur, mais c’est un outil intéressant pour le prévoir, dit-il. Chez Intel, nous engageons des auteurs de science-fiction. Nous les informons d’un projet de recherche et nous leur demandons d’écrire un scénario là-dessus sans leur donner de contraintes. Ça nous permet de voir à quoi pourraient servir nos projets de recherche.

«La science-fiction nous aide à comprendre le monde que nous voulons construire et celui que nous ne voulons pas construire. Mon film de science-fiction préféré est Blade Runner, mais je ne voudrais que le monde devienne comme ça…»

Qui est Steve Brown?

Ingénieur de formation, ce Britannique de 45 ans est chef-évangéliste et futurologue d’Intel depuis une demi-douzaine d’années. Il s’agit d’un métier plutôt rare. De l’avis de plusieurs, le premier futurologue au sein d’une entreprise a été Guy Kawasaki, responsable du marketing chez Apple au milieu des années 80.

Cinq scènes du futur, selon Steve Brown

1- La maison qui devine votre humeur

Un appareil branché sur nous permettrait à l’ordinateur central de la maison de saisir notre humeur. «Votre maison deviendra un robot qui connaîtra votre humeur grâce à votre rythme cardiaque, votre pression sanguine, vos conversations durant la journée, dit Steve Brown, chef-évangéliste et futurologue d’Intel. Elle pourra ajuster la musique et la lumière selon votre humeur. Quand votre copine qui aime une température plus élevée arrivera, le foyer s’allumera automatiquement.»

2- Magasiner devant son miroir

«En ajoutant caméra et ordinateur à un miroir, on le transforme en une salle d’essayage virtuelle, dit Steve Brown. Plus besoin d’essayer les vêtements car l’ordinateur montre dans le miroir quel serait le résultat sur notre corps.»

3- Des soins médicaux sur mesure

«Aujourd’hui, un médecin vous traite comme une personne parmi sept milliards sur Terre, il ne vous connaît pas beaucoup, dit Steve Brown. Dans 20 ans, s’il a un très gros ordinateur relié à vous, il pourrait savoir votre bagage génétique, votre microbiologie, votre alimentation, votre régime d’exercices. Au lieu d’être une personne sur sept milliards, vous ferez partie d’un groupe de peut-être 200 000 personnes, et le médecin pourra voir le médicament qui fonctionne le mieux pour votre groupe cible.»

4- Des phares d’auto qui éclairent mieux quand il pleut!

Comment est-ce possible? En envoyant la lumière entre les gouttes de pluie au lieu de l’envoyer de façon uniforme comme c’est le cas actuellement. «Un ordinateur est capable d’envoyer la lumière entre les gouttes de pluie, ce qui permet d’éclairer le conducteur plus loin, dit Steve Brown. Le prototype fonctionne bien jusqu’à 40 km/h, mais il faut le rendre aussi efficace jusqu’à 130 km/h»

5- Des avions qui volent différemment

«Un ordinateur sur une aile d’avion permet de mieux comprendre les mouvements d’air autour de l’aile, dit Steve Brown. Cette nouvelle façon de voler permet d’économiser du carburant.»

Innovation intelligente : PERNOD RICARD lance son premier réseau social d’entreprise nommé Pernod Ricard Chatter

chatter-bd2_0 Pernod Ricard s’est associé à Salesforce.com pour créer son premier réseau social d’entreprise nommé Pernod Ricard Chatter.

« Partagez une nouvelle idée chaque jour », c’est l’accroche choisie pour qualifier Pernod Ricard Chatter conçu pour être un accélérateur d’idées au niveau mondial. L’innovation, axe stratégique central pour le groupe, est au centre de ce projet.

Entre la prise de décision et les phases pilote, il aura fallu moins de 6 mois pour créer ce tout nouveau réseau. Pernod Ricard Chatter rassemble les 18 800 collaborateurs du groupe sur une seule et même plateforme de « cloud computing », dont Salesforce.com est le leader mondial – Maryline

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant