Home » sublime » Recent Articles:

Murs & Merveilles invente la déco smart sur fond sensible d’esthétique éthique (j’adore !)

murs_et_merveilleshomepage_mlm-253x300L’agence d’architecture  intérieure et de décoration  Murs et Merveilles lancée par Marie Lemagueresse  imagine des lieux uniques à votre image et ce en toute simplicité et efficacité :  du sur mesure de A à Z – Bref, de la décoration hyper smart qui vous embellit et vous simplifie la vie. Avec  un vrai sens éthique professionnel, le choix de matériaux écologiques si possible et adéquat … Le tout sublimé par une sensibilité  esthétique hyper émotionnelle : l’oeil dénicheur de talents (elle puise dans le design, l’art de nouveaux créateurs, les tendances socio sensibles vraies …) ; le choix de matériaux sensitifs, naturels, ou hybrides (innovation) ; des ambiances quasi atmosphériques créées par des climat de couleurs, la magie invisible de la poésie des objets, des végétaux  qui créent et ouvrent l’espace ….

Capture d’écran 2013-06-17 à 16.53.29Bref, une entreprise et une personne – Marie – que je vous recommande comme le font d’ailleurs certains de ses clients dans cette mini  vidéo de présentation de l’agence qui vient  d’être mise en ligne sur Youtube  :

http://www.youtube.com/watch?v=kFIV1Vh74q4

Pour en savoir plus

marie le magueresse

06 76 78 82 22

murs & merveilles

http://www.mursetmerveilles.fr

 

 

I like this : merci de liker cette super designer – Melanie Benefice – ce sera tout benefice !

 216382_10151537164112906_133805353_nCeci est un appel à p’tit coup de pouce pour une jeune designer textile très douée hyper créative Mélanie Bénéfice.  Elle participe au concours du magazine Modzik pour créer le visuel de la pochette de leur prochain sampler. Elle est dans les finalistes et le dernier round se joue sur des likes alors merci de liker cette page :

indexI like Melanie Benefice création ! : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151537164112906&set=a.10151537137267906.1073741825.184710037905&type=1&theater

 Je soutiens les jeunes talents ! Maryline

ATTENTION AU MARKETING ET A LA FABRICATION DES EMOTIONS !

Connaissez vous soon soon un site d’ailleurs sympa … http://www.soonsoonsoon.com/166-la-bonne-humeur-ca-se-travaille …

166Capture d’écran 2013-03-21 à 14.33.32Leur dernière newsletter est la bonne humeur ça se travaille et leur discours est il faut être et cultiver le bonheur – vive les émotions !

Sauf que là je dis oui mais attention car personne ne voit que nous vivons actuellement une dictature des émotions ! On confond émotions et sentiments (qui nécessite une prise de conscience) ; on s’imagine que le travail est une cour de récréation. On markette les émotions comme un bien à consommer sans modération surtout en période de crise ! Emoi & Emoi & EMOI = Et moi et moi et moi !

Cela me paraît dangereux cette course absolue au bonheur, ce diktat des émotions fabriquées !  Sans oublier la confusion entre bien être, plaisir, bonheur qui sont d’ailleurs de nature différents au travail et en privé. Aujourd’hui on mélange tout : oui au bien être en entreprise mais pas n’importe lequel ? Oui au bien être des personnes mais cessons de leur faire croire qu’elles vont mal si elles sont tristes ou en colère. Arrêtons de leur dire – laissez vous submerger par vos émotions – parfois c’est essentiel mais certains se noient dans leur marée d’émotions .. et en plus à vivre (désolée), ils sont « chiants » à se regarder  le nombril et à rechercher sur la toile ou dans leur réseaux les derniers gourous qui vont leur faire toucher le bonheur !

 En fait, les émotions se répartissent en trois grandes catégories : le plaisir, l’émerveillement/surprise, la tristesse.

venus26Parmi les affects les plus forts (pensez à l’art, le luxe parfois ..)

•            De l’émerveillement : le sentiment de la surprise et le sentiment de l’étrangeté

•            Du plaisir : la consolation, la joie et l’extase,

•            De l’inouï: la contemplation et la méditation qui donnent le sens du spirituel, du sacré, de l’éthique bref du Sens profond de la vie et des choses !

le-penseur-de-Rodin-1903Tous ses affects sont ressentis au niveau le plus intime faisant vivre les individus des états émotionnels qui peuvent ensuite (pas obligatoirement !) déclencher des sentiments. Dans un second temps (celui de la conscience) on trouvera un troisième sentiment celui de l’inouï (méditation et contemplation) qui est le passage à l’expérience de l’Unité , de l’altérité, du Sens. C’est la question essentielle de la Sentimentalité ! L’émotion qui réussit à faire naître un sentiment est Conscience : une subjectivité réfléchissante. Cela n’a rien à voir avec une réduction du désir à une suite exponentielle de sensations – de chocs émotifs. C’est pour cela qu’il faut lire sensible par sa racine – ce qui fait sens. C’est pour cela que je vous invite à penser sentimentalité, sens.

C’est pour cela que je vous suggère aussi de rechercher l’énergie créative qui est en vous (une force), de cultiver votre esprit … d’autres chemin au bien vivre ensemble ! Cette distinction est d’autant plus importante que l’économie créative, l’éthique esthétique sont de grands enjeux d’avenir … Il ne faudrait pas croire que cette économie n’a pas d’intelligence, de sens et d’épaisseur.  Maryline

Arts et Gastronomie, magazine culinaire – bon, c’est beau .. et ne ratez pas le chef Emmanuel Renaut

L’art culinaire est un des plus grands et des plus beaux sans doute parce que l’un des plus complets : il met en œuvre, l’olfaction,
la « sapiction », l’ouie (la croustillante !), la vision (une fête pour l’oeil). C’est un art sentimental !
Pourquoi alors  se priver du plaisir des verres qui brillent, des couverts qui étincèlent, des nappes, des fleurs … harmonieuses avec  l’environnement de l’assiette. C’est pour cette raison que l’art culinaire constitue un modèle pour mettre en condition les sens et l’esprit. Tout cela participe d’une vraie culture de l’appréciation, du sens du beau. La connaissance fine et subtile des choses va de pair avec la faculté aiguë du ressenti synesthésique (la convocation d’un maximum de sens). Rien d’étonnant d’ailleurs que depuis quelques années les chefs créent de vrais chef d’oeuvres visuels, que les livres de cuisine sont dignes de livres d’art, que les photos culinaires y compris sur la toiles soient de plus en plus belles ! C’est tout un art – beau & bon. C’est sur cette ligne que le nouveau magazine  bimestriel «Arts et Gastronomie» s’inscrit ! (en kiosque depuis le 1er mars)

Arts et Gastronomie magazine

En couverture du magazine un bouillon de carotte aux langoustines. Ce magazine de 132 pages joue de la présentation des oeuvres d’art contemporaines : espace épuré, lumière, oeuvres (plats) numérotés  … On y trouve des articles sur des produits, des artisans, les dernières tendances (là je met un bémol trop commercial pour exemple les oeufs de Pâques) . Il y a aussi des reportages dans les cuisines des chefs avec un zoom sur quelques une de leurs recettes. Pour le numéros 1 l’invité est un de mes chefs préférés (virtuose de la cuisine vivante inventive et moderne) : Emmanuel Renaut du Flocon de Sel à Megève.

Avec un de ses plats emblématque / poétique « Jardin d’hiver (en image ci dessous).

Végétalisation urbaine : la guerilla des bombes à graines – ou comment résister en poète et romantiser les villes

Semez sans zizanie

Quand la Green Guerilla débuta dans les années 1970 à New York, les combattants lançaient des bombes de graines artisanales. Aujourd’hui, le mouvement, qui a gagné toutes les métropoles du monde, fait chaque jour plus d’adeptes.

Désormais, on  trouve même des bombes végétales… en jardineries pour semer une poétique zizanie !

Voir chez Truffaut : 3,95 euros le sachet de 10 billes.

Sur ce sujet  les livres fleurissent – Aux éditions Plume de carotte, Semez pour résister ! de Josie Jeffery donne recettes et conseils car la guerilla verte c’est tout un art  : Plantes d’ombre à l’ombre, fleurs peu exigeantes là ou il y a peu de terre.

Voici une recette pour 6 bombes à graines :

– 5 c. à soupe de terreau et d’humus – 4 c. à soupe d’argile

– 1 c. à café de graines (coquelicots ou autres)

Humidifier avec de l’eau pour obtenir une boule compacte.

A savoir :  ces bombes doivent être lancées avec discernement, dans les terrains vagues de préférence.

Bref pour moi, résister en poète et agir en philosophe. La nature comme l’art sont deux leviers pour revitaliser la ville. Une guerilla, un combat à mener sans attendre ! Maryline Passini

Le gourmet – nouveau genre humain – : à découvrir, superbon.com – le 1er site français de produits haute qualité

Sur la ligne de la folie culinaire et de ce que je nomme le Gourmet – nouveau genre humain “-  voici un nouveau site internet superbon.com offrant une sélection éphémère de produits d’épicerie fine : vins fins, liqueurs et spiritueux, épicerie de luxe et art de la table

Super-Bon est le premier site web français de ventes éphémères concentré autour de la table et du gout , d’un véritable art de vivre « éducateur ». Superbon dispose d’un comité de sélection (consultable sur notre site) de professionnels du vin, de la gastronomie et du design qui se réunit tous les mois pour analyser le catalogue en ligne et à venir, mais aussi les tendances par secteurs (vin, spiritueux, épicerie fine et arts de la table).

Sur le site trois offres évènementielles sont renouvelées régulièrement.  A noter que les produits proposés sont uniquement des produits hauts de gammes : produits rares, authentiques, beaux, savoirs faire exceptionnels  et surtout bons

Trois univers sont à découvrir :

  1. Des vins : avec des grandes appellations de vins étrangers encore méconnues. De grand crus et champagnes grec, ou encore de la bière parisienne.
  2. Épicerie fine : le Balsamique de Joël Robuchon, des confitures aux parfums surprenants et leur best seller actuel – l’huile d’olive Cigueña Negra “intenso” qui est produite en Espagne avec une variété d’olive rarissime,
  3. L’Art de la table : Avec des coupelles désignées par Paul Smith, ou des verres en cristal de grands sommeliers.

Vive les connaissances savoureuses et sachez que la qualité ne se définit pas elle s’exprime par la qualité. Maryline Passini

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Défilant