Home » changement d'époque - changements de cap »changement d'états : re création »changement de capital : SOCIAL MEDIA »changeons d'éconiomie : sharing, altruisme, biens communs »“Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait ! » Currently Reading:

WAVE exposition « miroir d’une autre société  » : Nous sommes tous des créateurs : l’imagination créatrice collective enfin au pouvoir !

ExpoWaveWAVE est une exposition à ne pas manquer du 10 septembre au 14 octobre 2014 pour mesurer et comprendre les changements de notre société.  L’exposition se veut un lieu d’échanges et de partage, manifeste de l’ingéniosité 4.0, miroir d’un bouillonnement créatif  qui s’enracine dans l’ingéniosité et l’intelligence collective. Une imagination créatrice nouvelle qui déferle sur les 5 continents depuis 10 ans avec le mouvement des « makers », la co-création, les acteurs du changement, le making sense, l’économie ditei inclusiveet circulaire, et ’économie du partage (avec son mouvement ouishare). Le tout facilité par les nouvelles technologies, les réseaux sociaux mais aussi l’impression 3D,  l’open source.

wave-la-villetteBref, une exposition « galaxie » d’hommes et de femmes de toutes les cultures et de tous les horizons qui ont décidé d’être des acteurs du changement, des pionniers d’un nouveau monde, qui résistent en poète et agissent en philosophes . Une belle énergie, des valeurs humaines partagées, le besoin de faire autrement, mieux avec moins ! L’idée de biens communs !

Navi Radjou, co-auteur de « L’innovation Jugaad : redevenons ingénieux ! » lauréat du prestigieux prix « Thinkers50 » 2013 dans la catégorie innovation est le commissaire de cette exposition destinée à faire le tour du monde.

Capture d’écran 2014-08-28 à 14.02.28Par le truchement de cette exposition, j’ai envoie aussi de  rendre hommage à un  penseur précurseur !

Il y a un siècle, un auteur, aujourd’hui oublié, a publié un livre remarquable que plus personne ne lit. L’auteur s’appelait Théodule Ribot, l’une des stars de la psychologie française à la fin du XIXe siècle. Son livre, Essai sur l’imagination créatrice (1900), sorti la même année que l’Interprétation des rêves de Sigmund Freud, est tombé complètement dans l’oubli (1). On y trouvait déjà des idées très originales, redécouvertes par les chercheurs un siècle plus tard.

Dans cet ouvrage, T. Ribot aborde le thème de l’imagination « créatrice », grande oubliée selon lui de la recherche en psychologie. Jusque-là, dit-il, les psychologues se sont beaucoup intéressés à l’« imagination reproductrice » (on n’entendait pas les images mentales, considérées comme des résidus dégradés de la perception).

L’imagination créatrice est cette capacité extraordinaire qu’ont les humains à produire des rêves, des œuvres d’art mais aussi à construire des maisons, inventer des objets techniques, faire des projets, inventer des recettes de cuisine ou décorer leur appartement. Car, écrit T. Ribot, « dans la vie pratique, dans les inventions mécaniques, militaires, industrielles, commerciales, dans les institutions religieuses, sociales, politiques, l’esprit humain a dépensé autant d’imagination que partout ailleurs. » Même l’économie n’y échappe pas ! Oui et aujourd’hui, enfin s’ouvre le  chapitre de  l’imagination  économique et sociétale. Comme je le dit souvent, nous nous acheminons vers une vraie philosophie de l’économie de plus en plus créative.

Cette exposition met également en lumière un autre régime d’innovations : innovation hétérodoxes, beta permanence .. Open valeur !

Navi Radjou, commissaire de l’exposition : « Les modèles industriels de l’après-guerre – gros budgets de R&D, hiérarchie, etc. – ne sont plus adaptés au monde complexe dans lequel nous vivons. Puisons dans l’ingéniosité humaine pour bâtir une société innovante et durable ! ».

Pour mettre à l’honneur la dimension inventive, créative de cette innovation, WAVE a fait appel à de jeunes artistes, réalisateurs de l’Ecole des Gobelins, photographes et vidéastes du festival Circulation(s) pour illustrer les courants et les 20 exemples retenus. L’exposition elle-même est abritée dans un pavillon au design très original (Sylvain Dubuisson avec l’Art en Scènes). Enfin, un jeu interactif imaginé par le MIT Senseable city Lab (2) pour WAVE, l’utilisation de la réalité augmentée et bien d’autres éléments de surprise ponctuent le parcours.

  « La nature humaine n’a pas changé, c’est la culture humaine qui a changé… nous sommes collectivement plus intelligents, parce que nous combinons, accumulons et échangeons nos idées plus largement dans nos technologies ». Mat Ridley, L’optimiste rationnel : comment la prospérité évolue, Fourth Estate, 2010.

Maryline

indexToutes les infos ici :

http://www.wave-innovation.com/

Un blog pour l’avenir


Non au futur (prévision froide). Oui à l'avenir (action humaine). Dixit le Petit Prince, "l'avenir, tu n'as pas à le prévoir, tu dois te le permettre".

Ce blog est dédié aux idées d'avenir positives, aux changements. La prospective est à la fois une science de synthèse pluridisciplinaire et un art pour défricher de nouveaux territoires, repérer des courants forces, explorer des imaginaires...

C'est surtout un outil Eureka pour inventer de nouveaux produits et services, sublimer ou mythifier une marque et ses produits, créer la valeur de la valeur....

Vive l'avenir, car ce qui est génial, c'est que tout commence et que tout est possible !

Maryline

Contribuer à cet article :







Articles similaires

Agenda la ville en Biens Communs – Au-delà du Fab Lab : Bienvenue dans la Fab City (via Ouishare)

octobre 21, 2016

Dans tous les domaines fourmillent les initiatives pour  vivre et penser la ville autrement en privilégiant le juste, les vrais biens communs qui ouvrent des perspective aux villes auto-suffisantes, auto-gérées …etc Maryline En bref et toutes les infos ici – http://ouishare.net/fr/events/au-dela-du-fab-lab-bienvenue-dans-la-fab-city Une soirée  pour explorer la Fab City : ville localement auto-suffisante et globalement connectée, […]

La blockchain est-elle porteuse d’une vraie (enfin!) éco de partage, d’un modèle social en Biens Communs – Un exemple la ZOOZ

septembre 30, 2016

La blockchain on en parle beaucoup .. C’est un sujet à suivre car il est peut être (peut être) d’un nouveau modèle social et économique fondée sur le vrai partage ce qui n’est pas le cas de l’économie  collaborative dite de partage actuelle – Uber, Airbnb .. c’est encore plus capitaliste qu’avant !  Allons-nous voir […]

BIENS COMMUNS : Michel Bauwens, P2P la révolution des savoirs partagés conférence gratuite le 17 mars

mars 10, 2015

Pour memoire – Sauver le monde Vers une société post-capitaliste avec le peer-to-peer Michel Bauwens*(sortie le 18 mars 2015 ) : http://www.proame.net/a-lire-sauver-le-monde-vers-une-societe-post-capitaliste-avec-le-peer-to-peer-michel-bauwens-sortie-le-18-mars-2015/ P2P : la révolution des savoirs partagés Un vent de partage et de coopération souffle actuellement sur notre économie : au point de balayer les principes obsolescents qui régissent le système actuel ? Le […]

A LIRE – Sauver le monde Vers une société post-capitaliste avec le peer-to-peer par Michel Bauwens (sortie le 18 mars 2015)

mars 5, 2015

Aux éditions les liens qui libères – http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Sauver_le_monde-9791020901835-1-1-0-1.html Préface de Bernard Stiegler« Nous ne vivons pas une époque de changement, mais un changement d’époque.» Michel Bauwens est un des grands penseurs (avec Jeremy Rifkin notamment) de l’économie collaborative. Dans ce livre, il dessine magistralement les perspectives de ce nouvel ordre économique qui va bouleverser le […]

La révolution de la proximité Voyage au pays de l’utopie locale Bernard Farinelli – livre à paraître le 06 aux Editions rue de l’échiquier

mars 1, 2015

Se fondant sur un diagnostic sans concession quant à l’état de notre société, l’auteur étaye une conviction : l’urgence aujourd’hui, c’est de favoriser l’autonomie des communautés. À ses yeux, une révolution de la proximité est nécessaire pour contrecarrer la déshumanisation de notre monde moderne et faire face aux périls climatiques. La bonne nouvelle, c’est que […]

Défilant